Pfizer prolonge les essais cliniques de son vaccin pour les enfants de moins de 5 ans

Selon les essais cliniques menés par Pfizer, deux doses du vaccin ne génèraient pour l'instant pas une réaction immunitaire suffisante chez les enfants âgés de 2 à 5 ans.

De Amy McKeever
Publication 21 déc. 2021, 09:18 CET
Cette vue colorisée au microscope montre une cellule mourante (en bleu) infectée par le virus SARS-CoV-2 ...

Cette vue colorisée au microscope montre une cellule mourante (en bleu) infectée par le virus SARS-CoV-2 (en vert). À chaque réplication du virus dans la cellule, il a une chance de muter et parfois ces mutations deviennent des caractéristiques fixes dans la population virale.  

PHOTOGRAPHIE DE Niaid

Les parents qui souhaitent vacciner leur enfant âgé de six mois à cinq ans contre la COVID-19 vont devoir patienter. Le 17 décembre, Pfizer a annoncé le prolongement des essais cliniques portant sur cette tranche d'âge afin de tester l'efficacité de trois doses au lieu de deux.

D'après l'entreprise, une analyse de l'étude actuellement menée révèle que la réaction immunitaire induite chez les enfants de deux à cinq ans par une double dose de vaccin ne serait pas aussi importante que pour les autres tranches d'âge. En revanche, l'injection a entraîné une réaction immunitaire adéquate chez les enfants de moins de deux ans. Par ailleurs, aucun problème de sécurité n'a été identifié.

L'entreprise estime qu'elle sera en mesure de soumettre les résultats aux autorités fédérales pour une autorisation d'urgence du vaccin chez les enfants âgés de six mois à cinq ans au cours du premier semestre 2022. Pfizer a également annoncé son intention de tester l'efficacité d'une troisième dose chez les enfants plus âgés.

Quoi qu'il en soit, les parents qui attendent avec impatience l'autorisation de la vaccination chez les jeunes enfants trouveront du réconfort dans une autre nouvelle annoncée le même jour. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis affirment que les enfants de tous âges exposés à la COVID-19 peuvent se rendre à l'école en toute sécurité s'ils sont testés régulièrement. D'après le Washington Post, de nouvelles études montrent que cette pratique protège efficacement contre la propagation de la maladie. 

— Amy McKeever, 17/12/2021

 

La FDA autorise les doses de rappel Pfizer pour les adolescents de 16 à 17 ans

La Food and Drug Administration des États-Unis a étendu l'autorisation d'urgence accordée au rappel du vaccin Pfizer contre la COVID-19 aux adolescents de 16 et 17 ans. L'agence a indiqué détenir la preuve que l'efficacité du vaccin contre la COVID-19 diminuait après la seconde dose, y compris chez les sujets de cette tranche d'âge. Les rappels permettront de prolonger la protection.

« À l'approche des fêtes et des réunions entre amis ou en famille à l'intérieur, nous ne devons pas oublier les mesures sanitaires de prévention prises pendant la pandémie, » déclare la commissaire par intérim de la FDA, Janet Woodcock, dans le communiqué annonçant la décision. « Avec la propagation continue des variants Delta et Omicron, la vaccination reste la meilleure protection contre la COVID-19. » 

Cette population sera éligible à une dose de rappel au moins six mois après avoir reçu un schéma vaccinal complet. Contrairement à l'approche mixte approuvée pour les tranches d'âge supérieures, la FDA n'a autorisé les rappels que pour les adolescents initialement vaccinés par Pfizer.

Cette annonce intervient après une évaluation de la sécurité selon laquelle les bénéfices de la dose de rappel l'emportent sur les risques de myocardite et de péricardite chez les 16-17 ans.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont également approuvé la décision de la FDA.

— Amy McKeever, 9/12/2021

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Sciences
Comment les vaccins contre l'épidémie de COVID-19 atteignent -ils les endroits les plus isolés de la planète ?
Sciences
Coronavirus : AstraZeneca peut-il redonner confiance en son vaccin ?
Sciences
COVID-19 : des grands singes ont reçu le vaccin élaboré pour les animaux
Sciences
Coronavirus : les nouveaux traitements thérapeutiques à l'étude
Sciences
Sans ces chercheurs, les premiers vaccins contre la COVID-19 n'existeraient pas

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.