Pi, une constante mathématique qui fascine depuis des millénaires

Nous connaissons π (pi) depuis des milliers d’années ; il figure même dans la Bible. Cette constante mathématique fait l'objet d'une fascination qui transcende les cultures.

De Jane J. Lee
Publication 20 mars 2023, 15:17 CET
piday_dkjy1g

Le 14 mars de chaque année, le monde entier célèbre le nombre pi, écrit ici avec trente-trois décimales.

PHOTOGRAPHIE DE Jonny White, Alamy

Le 14 mars était la journée de π (Pi), l’une des constantes mathématiques les plus célèbres au monde.

Pi est le rapport constant de la circonférence d’un cercle à son diamètre. Cette constante s’applique à tous les cercles, quelle que soit leur taille : ainsi, le rapport de pi peut aussi bien s’appliquer au bord d’une cannette qu’à l’équateur d’une planète.

Selon Ron Hipschman, du musée Exploratorium de San Francisco, derrière cette description plutôt simple se cachent des qualités assez fascinantes. En 1988, le personnel du musée a organisé la première célébration de la journée de pi en mangeant de la tarte (en référence au mot « pie », qui signifie « tarte » en anglais), et poursuit cette tradition chaque année depuis.

« Pi est intéressant parce qu’il est infini [et que sa séquence] ne se répète jamais », explique Hipschman. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles il captive tant de personnes, ajoute-t-il.

 

UNE BRÈVE HISTOIRE DE PI

Nous connaissons pi depuis des milliers d’années ; il figure même dans la Bible. Cette fascination transcende les cultures. Des peuples tels que les Babyloniens, les Grecs de l’Antiquité et les Chinois ont tenté de calculer des versions de plus en plus précises de cette valeur.

Le célèbre mathématicien Archimède a tenté de calculer la valeur exacte de pi en 250 avant notre ère. Il a pour cela utilisé deux polygones à 96 côtés, l’un dessiné à l’intérieur d’un cercle et l’autre à l’extérieur. La valeur de pi se situait selon lui entre les longueurs du périmètre de chaque polygone. Il s’agit du premier calcul théorique de pi, mais aussi du plus précis de l’époque.

Au fil du temps, d’autres personnes sont parvenues à calculer la valeur de pi avec une plus grande précision. C’est toutefois avec le développement des ordinateurs que la chasse aux décimales s’est intensifiée. En 1949, à l’aide d’une simple calculatrice de bureau, deux mathématiciens américains ont atteint les 1 120 décimales. À ce jour, selon Hipschman, nous avons découvert 13,3 billions de décimales de pi.

 

LA JOURNÉE DE PI

Pourquoi le 14 mars ? La célébration trouve son origine aux États-Unis, où la date s’écrit sous la forme abrégée « 3/14 », qui rappelle les premiers chiffres de pi : « 3,14 ».

Les passionné.es ont de nombreuses façons de célébrer ce nombre unique. Alors que certains composent des haïkus et des chansons en son honneur, d’autres décident de mémoriser et de réciter le plus grand nombre de décimales possible : le détenteur actuel du record a atteint les 70 030 décimales.

De grands noms de l’enseignement supérieur américain célèbrent également cette journée spéciale à leur manière. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) publie par exemple ses décisions d’admission tous les 14 mars.

D’autres passionnés s’adonnent quant à eux à la préparation (et la dégustation) de tartes, une tradition devenue emblématique qui s’est répandue dans le monde entier.

« Nous aimons tous les célébrations, surtout s'il y a des tartes à partager », plaisante Hipschman.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.