Comment cuisiner un piranha et autres techniques culinaires que Gordon Ramsay a apprises dans "Territoires inexplorés"

Alors que la saison 2 de "Territoires inexplorés" sera diffusée à partir du 6 septembre à 17h30 sur National Geographic, le célèbre chef anglais partage avec nous sa vision du voyage à travers les saveurs.

Wednesday, September 2, 2020,
De Jill K. Robinson
Pendant le tournage de la saison 2 de Gordon Ramsay : Territoires inexplorés diffusée à compter du ...

Pendant le tournage de la saison 2 de Gordon Ramsay : Territoires inexplorés diffusée à compter du 6 septembre sur National Geographic, le chef étoilé prépare un plat à base de porc à Kodagu, en Inde.

Photographie de Justin Mandel, National Geographic

Bien sûr, le chef Gordon Ramsay est à l'aise dans une cuisine. Mais dans le programme Gordon Ramsay : Territoires inexplorés diffusé sur National Geographic, le chef étoilé s'éloigne des fourneaux pour s'essayer à la randonnée dans des forêts tropicales reculées, ou à la descente en rappel à la recherche d'ingrédients sauvages. Dans la saison 2 de l'émission qui sera diffusée à compter du 6 septembre sur la chaîne National Geographic, les téléspectateurs pourront suivre le célèbre chef du Kerala, en Inde, à la campagne de la Louisiane, où les locaux lui ont transmis des techniques culinaires qui lui étaient jusqu'alors inconnues.

Nous avons rencontré Gordon Ramsay le 26 mai dernier, alors qu'il était confiné avec sa famille chez lui, en Angleterre. Il a accepté de partager avec nous son goût du voyage et les leçons de vie et d'aventure apprises pendant le tournage de la saison 2 de Gordon Ramsay : Territoires inexplorés.

 

À votre avis, comment voyagera-t-on dans le monde d'après ?

C'est la sécurité avant tout en ce moment. Mais je crois qu'il ne faut par pour autant oublier l'excitation du voyage et la curiosité - c'est fondamental. Nous devons voyager et continuer à vivre des aventures incroyables car il y a quelque chose de stupéfiant quand on se risque à découvrir l'ailleurs. C'est une question de temps, mais nous devrons rétablir la confiance que nous avons envers les autres. Cela peut se faire facilement par le biais de la nourriture : rompre le pain, comprendre les cultures, partager l'excitation de l'aventure et du voyage.

Pendant le tournage à Kanur, en Inde, Gordon Ramsay et la cheffe Shri Bala dégustent un jus de noix de coco frais.

Photographie de Ritam Banerjee, National Geographic

Lorsque vous partez à l'aventure, comment gérez-vous l'imprévu ?

J'aime me débrouiller sur place. En amont du tournage, je n'aime généralement pas être trop briefé. J'ai besoin d'échouer deux ou trois fois avant de faire les choses correctement. Quand j'essayais de m'accrocher à deux taureaux en Indonésie pour avancer dans la boue d'une rizière, il m'a fallu quelques essais. Mais chaque fois que je me mets au volant d'une voiture maintenant, je ne peux pas m'empêcher de penser à la manière de faire tourner un taureau dans une rizière. Quand je repense au tournage de Territoires inexplorés, je réalise que les moments où je suis le plus à l'aise sont tous ceux où la nourriture est centrale. Ça peut paraître un peu banal mais ça me va.

 

Est-ce que certaines techniques apprises pendant le tournage vous servent encore aujourd'hui ?

J'ai utilisé certaines des techniques que j'ai apprises en voyageant, comme la manière de cuisiner le piranha noir, que j'ai appris en Guyane. Mais je l'ai fait avec un bar au large de la côte de Cornouailles - je l'ai coupé tout droit et je l'ai ouvert, je l'ai grillé sur le barbecue et j'ai terminé la cuisson avec un zeste de citron. Transmettre cela à mon fils quelques semaines à peine après avoir fait la même chose dans la jungle était assez incroyable. Ni casseroles ni poêles, pas d'huile d'olive, pas d'épices, pas de piments, nous avons profité du coucher de soleil en dégustant ce bar autrement.

 

Une fois la pandémie passée, où souhaiteriez-vous voyager ?

En Amérique du Sud, au Brésil et en Argentine notamment. Leur nourriture, la façon dont ils grillent les aliments et les conservent m'attirent vraiment. Ça et la perspective de séances d'alpinisme.

 

Avez-vous été surpris pendant le tournage de cette nouvelle saison ?

J'étais déjà allé en Inde, donc je me disais que ce serait sans doute moins excitant. Mais au Kerala, j'ai de nouveau compris comment l'histoire de la région induit l'importance du poivre pour les riverains. Aller dans la jungle pour récupérer les grains de poivre directement sur l'arbre et cuisiner avec eux quelques minutes plus tard était une expérience extraordinaire, comme le début d'un voyage. Toutes ces choses ramènent à l'importance du goût, l'importance des bons ingrédients lorsqu'ils sont cultivés localement. Rien de tel que de goûter la nourriture locale lorsque vous voyagez.

 

Gordon Ramsay : Territoires inexplorés Saison 2

À quoi les téléspectateurs peuvent-ils s'attendre dans les nouveaux épisodes de Territoires inexplorés ?

La saison 2 pour moi, c'est la saison 1 mais sous stéroïdes. Nous sommes montés d'un cran en termes de destinations et d'aventures. C'est un peu plus brut et nous étions peut-être plus ambitieux. L'endroit où nous avons tourné en Guyane, par exemple, était l'une des régions les plus profondes et les plus reculées où j'ai jamais été. Sauter d'un hélicoptère dans les eaux infestées de requins en Afrique du Sud ; pêcher au filet en Inde ; et la plongée en Tasmanie était assez aussi assez difficile. 

 

Qu'avez-vous appris pendant le tournage de cette saison ?

L'une des choses les plus notables, c'est que les communautés locales prêtent attention aux espèces invasives. Les gens comprennent à quel point leur présence peut être dévastatrice d'un point de vue environnemental, comme le ragondin dans le sud de la Louisiane qui endommage le système racinaire des plantes et détruit les zones humides. Ça a été un défi de cuisiner du ragondin, même s'il a bon goût, car il a localement la réputation d'être un rat des marais.

En Guyane, c'était incroyable de voir l'utilisation de ce qui se trouve sous vos pieds et tout autour de vous dans la jungle - voir les gens ne rien gaspiller et chasser uniquement ce dont ils ont besoin ce jour-là. J'ai dû m'entraîner avec mon nouvel arc et mes flèches avant de partir à la chasse, car vous ne pouvez pas vous permettre de gâcher des flèches alors qu'elles sont toutes faites à la main et essentielles à votre survie. Accepter de partir à l'aventure pour découvrir ce qu'il se passe dans tous ces endroits m'aide à mieux comprendre chaque destination.

 

Jill K. Robinson est une journaliste Voyage basée à San Francisco. Retrouvez-la sur Twitter et Instagram.
Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.
Lire la suite