SRAS : Quand la Chine cachait la propagation d'une épidémie mortelle

En 2003, la Chine était frappée par une épidémie de SRAS, un coronavirus mortel. Le gouvernement chinois ayant refusé d'admettre l'épidémie, celle-ci s'est propagée mondialement via le trafic aérien.

Publication 14 janv. 2019, 12:29 CET, Mise à jour 13 mars 2020, 12:51 CET
Quand la Chine cachait la propagation d'une épidémie mortelle
Lire la suite

chercher des vidéos

Nat Geo Channel3:30

De Paris à Pittsburgh, lutte pour le climat

Télévision et vidéo0:14

One Strange Rock - Teaser

Environnement3:47

Rencontre avec Boyan Slat

Vous aimerez aussi

Nat Geo Channel
De Paris à Pittsburgh, lutte pour le climat
Environnement
Comment prévenir les pandémies ? Commençons par respecter la nature
Environnement
"Jane, un message d'espoir" adressé aux jeunes générations
Environnement
Avant le déluge - Leonardo DiCaprio rencontre Barack Obama
Environnement
Que retenir de l’appel d’Arusha alertant sur les effets néfastes des pesticides en Afrique ?

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.