Voyage

5 voyages en train inoubliables à faire au Japon

Muni d'un Japan Rail Pass de 7 jours et après avoir choisi l'un de ces itinéraires à thèmes, vous voilà prêt à partir à la découverte du Japon comme vous ne l'avez jamais vu.Wednesday, June 12

De Ari Beser
Un Shinkansen passe devant le mont Fuji. Commandez un Japan Rail Pass avant votre visite afin de tirer un maximum profit du réseau de transport très onéreux du pays.

Depuis quelques années, le tourisme bat tous les records au Pays du soleil levant. Pour le seul mois de mars 2019, on dénombrait 2,8 millions de visiteurs internationaux, ce qui laisse présager le meilleur quant aux objectifs touristiques du pays pour 2020, année où il accueillera les Jeux Olympiques

Afin de rester à bonne distance de la foule sans rater une miette des lieux incontournables, prévoyez un Japan Rail Pass. Disponibles en 7, 14 ou 21 jours, les bons d'échanges (ou vouchers) seront à échanger contre une carte dès votre arrivée. Une fois muni de ce pass, vous pourrez explorer à votre guise les réseaux de trains, bus et ferry d'un bout à l'autre du pays le long des cinq circuits thématiques spécialement imaginés par notre expert.

 

LE POÉTIQUE CIRCUIT DES « TROIS VUES »

En 1643, un académicien du shogunat Tokugawa nommé Hayashi Gahō dresse la liste des trois plus belles vues du Japon : la baie de Matushima et ses îles habillées de pins ; le sanctuaire d'Itsukushima et son torii flottant ; et Amanohashidate, un bras de terre, ou tombolo, reliant les deux rives de la baie de Myazu, non loin de Kyoto. Immortalisés dans l'œuvre du poète Matsuo Bashō, ces belvédères constituent aujourd'hui le circuit touristique japonais de référence.

Pour être sûr de profiter de ces panoramas sous leur plus beau jour, prévoyez une visite à l'automne et pour contrecarrer la mélancolie de la saison, n'hésitez pas à flatter vos papilles. À Matsushima, laissez-vous tenter par les noix de Saint-Jacques grillées puis faites une halte à Sendai pour déguster la spécialité de la ville, le gyutan-yaki, avant de passer à la délicieuse et authentique cuisine kaiseki de Kyoto pour finir votre balade gastronomique à Hiroshima et ne faire qu'une bouchée d'un plat iconique de la région, l'okonomiyaki.

À Hiroshima, le torii flottant du sanctuaire d'Itsukushima est l'une des « Trois Vues » immortalisées dans l'œuvre du poète de l'époque d'Edo Matsuo Bashō.

 

UN SENTIER À TRAVERS L'HISTOIRE

L'empereur actuel du Japon, Naruhito, est à la tête de la plus ancienne monarchie ininterrompue dont les débuts remontent à l'an 660 avant notre ère. Bien que son règne soit annonciateur de nombreuses ruptures avec la tradition, le Japon n'en demeure pas moins une terre riche d'une histoire millénaire qui saura vous fasciner à tout moment.

Depuis Tokyo, grimpez à bord du fulgurant Shinkansen pour vous rendre à Kanazawa où vous pourrez admirer les somptueux quartiers de l'époque d'Edo miraculeusement épargnés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. À l'est, le quartier Higashi Chaya regorge de maisons de thé où vous pourrez savourer l'instant avant de visiter l'ancien temple Myōryū-ji, plus connu sous l'appellation Ninja Dera, non sans raison… Pour la suite du voyage, prenez place à bord d'un train « limited express, » ou Tokkyū, pour vous rendre à Kyoto et traverser, une fois descendu du train bien entendu, les milliers de portails torii du sanctuaire Fushimi Inari-taisha. Après cette promenade entre deux mondes, vous pourrez continuer sur cette lancée spirituelle en visitant le temple Kiyomizu pour y boire l'eau sacrée de la cascade Otowa dont les vertus thérapeutiques vous permettront d'aller plus loin dans ce périple historique jusqu'au château de Nijo datant du 17e siècle avant de rejoindre Nagasaki, la seule ville restée ouverte aux étrangers pendant la période d'isolation du Japon qui dura précisément 214 ans. Vous y trouverez de quoi satisfaire votre appétit, tant sur le plan gastronomique que culturel avec de nombreux festivals centenaires qui témoignent de l'influence des cultures étrangères. Nagasaki abrite également une communauté chrétienne cachée dont les villages et églises ont rejoint la liste du patrimoine mondial entretenue par l'UNESCO.

Pour le sentier historique, suivez le guide : TokyoKanazawa Kyoto> Shin-Osaka> Hakata > Nagasaki

 

AU FIL DES SAISONS

L'hiver et l'été sont, certes, deux saisons qui offrent de nombreuses opportunités. Mais au Japon, le spectacle le plus magistral se déroule au printemps et à l'automne. Deux des passe-temps les plus appréciés des Japonais sont l'observation des fleurs, ou hanami, et l'observation des feuilles multicolores, ou koyo. Bref, en campagne japonaise, la nature insuffle la vie en faisant rosir les fleurs en avril et rougir les feuilles de fin septembre à octobre.

Au printemps, les jardins et le château de Kenroku-en à Kanazawa où vous pourrez admirer les nombreux cerisiers japonais, ou sakura, sont ouverts gratuitement au public de jour comme de nuit. À l'automne, prenez un bus de Toyama ou Kanazawa pour atteindre le village de Shirakawa-go inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO où vous aurez tout le loisir de contempler les maisons de style Gassho sur fond de paysage vallonné aux délicieuses couleurs automnales.

Pour une aventure printanière : Tokyo > Takao > Otsuki > Mont Fuji > Otsuki > Takao > Tokyo Kyoto Shin-Osaka > Okayama > Oku > Îles de Setouchi > Oku > Okayama > Shin-Osaka > Kanazawa> Tokyo

Pour une promenade automnale : Tokyo Kyoto >Tokyo > Omiya > Utsunomiya > Nikko > Utsunomiya > Omiya > Toyama > Tokyo

 

NOUILLES, MON AMOUR

Pour partir à la découverte des nouilles dans toute leur diversité, démarrez par le restaurant figurant au guide Michelin Konjiki Hototogisu, puis sautez, tant bien que mal, à bord d'un train à grande vitesse pour tremper vos lèvres, ou plus, dans un plat d'Ichiran Ramen à Osaka sans oublier de dégourdir vos jambes à l'occasion d'une excursion au bord des canaux de Dōtonbori. À Fukuoka, dirigez-vous les yeux fermés vers le restaurant Hakata Issou et commandez sans plus tarder le bouillon d'os crémeux servi avec ses nouilles fines et droites.

Au retour vers Tokyo, demandez à être assis du côté montagne pour dévorer, des yeux cette fois, les somptueux panoramas du Mont Fuji avant de vous essayer au bouillon léger de citron yuzu du restaurant Afuri Ramen où vous trouverez de nombreux plats végétariens. Enfin, pour couronner le tout, aventurez-vous dans la ville de Sapporo plus au nord où la chaleur d'un bol de ramen au miso saura vous faire oublier la fraîcheur ambiante juste après le festival de la neige qui s'y déroule chaque année en février. Dernier détail : faites-du bruit en aspirant vos nouilles, c'est plus poli !

Pour la route des nouilles, en voiture : Tokyo Osaka Hakata/Fukuoka Tokyo > Shin Aomori > Shin Hakodate > Sapporo > Shin Hakodate > Shin Aomori >Tokyo

 

LE RELAIS DES BAINS CHAUDS

Cet itinéraire comprenant peu de trajets en train à grande vitesse, il peut s'avérer plus lent mais il compense en vous faisant traverser des paysages absolument époustouflants sur la route des meilleurs bains chauds japonais, les onsen. À Hakone, laissez-vous tenter par un hôtel traditionnel, un ryokan, disposant de son propre onsen privé pour vous relaxer avant de reprendre la route vers Dogo-Onsen, l'un des plus anciens du pays, et Tamatsukuri-Onsen où la légende raconte que les dieux Shinto en personne se seraient baignés. Pour regagner le nord, emprunter l'itinéraire passant par Tokyo pour atteindre Aizuwakamatsu où vous pourrez vous prélasser dans un bain chaud jouxté d'une chute d'eau à Shousuke No Yado Takinoyu.

Pour passer d'un bain à l'autre : Tokyo > Odawara > Hakone > Odawara > Tokyo >Okayama > Matsuyama > Dogo Onsen > Matsuyama > Okayama > Tamatsukuri Onsen> Okayama > Tokyo > Koriyama > Aizuwakamatsu > Koriyama > Tokyo

 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite