Le secret du bonheur selon le Dalaï Lama

Le Dalaï Lama, grand voyageur, nous invite à un voyage vers la joie.

Wednesday, September 23, 2020,
De Costas Christ
Sa Sainteté, le 14e Dalaï Lama

Sa Sainteté, le 14e Dalaï Lama

Photographie de PETER HÖNNEMANN

« La confiance mène à des jours heureux et à des vies heureuses. » C'est ce que m'a dit le Dalaï Lama quand je lui ai demandé comment notre vision du monde pouvait conduire à la paix intérieure. Pour faire court : le voyage nous apprend à faire confiance et à nous faire confiance.

À l'âge de 20 ans, avec pour unique bagage un sac à dos, je n'avais pas besoin de chercher le bonheur ; le fait-même de partir en voyage me rendait heureux. Au fil des années, le bonheur que me procurait l'interaction avec d'autres cultures a nourri une quête plus profonde. Mes voyages m'ont conduit au Bhoutan, où le bonheur est une devise nationale.

Les visiteurs du royaume bouddhiste constatent certains des résultats de cette politique ambitieuse tournée vers le bien-être : avec plus de la moitié du pays préservée sous forme de parcs nationaux et de réserves, une randonnée à travers les prairies et les majestueuses forêts anciennes du Bhoutan, abritant des espèces rares telles que les grues à cou noir (Grus nigricollis) et le rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis), donnera à tout voyageur passionné un sourire durable.

Les indices de bonheur appliqués au Bhoutan vont de la protection de l'environnement à la promotion du patrimoine et des traditions ancestrales. 

Pourtant, une enquête nationale récente a montré que moins de 50 % de la population se considère comme heureuse. Même dans le pays du bien-être, le bonheur peut s'avérer insaisissable. Se pourrait-il que le chemin menant au bonheur ne passe pas par la politique, mais par quelque chose de plus concret ?

Des danseurs costumés célèbrent Domkhar Tshechu, un festival au Bhoutan.

Photographie de Sean Caffrey, Lonely Planet Images/Getty Images

« Pour une vie heureuse, le bien-être physique est important, mais le véritable bien-être doit inclure un esprit heureux », m'a dit le Dalaï Lama. Pour lui, en nous concentrant trop sur nos problèmes, « nous pouvons aggraver les choses » : si nous pensons toujours à ce qui ne va pas, notre vie nous semblera insupportable. 

En élargissant nos horizons, « nous créons beaucoup d'espace pour laisser entrer l'espoir et l'enthousiasme. » Pour moi, cette idée signifie que voyager peut vraiment nous rendre plus heureux, parce que cela nous oblige à nous faire confiance.

Alors organisez ce voyage, fût-il près de chez vous, confrontez-vous avec douceur aux autres, toujours dans un esprit de compassion. « Pour connaître le vrai bonheur, un cœur chaleureux est plus important qu'un esprit brillant. N'oubliez pas que votre intelligence et votre humanité sont vos meilleurs et plus fiables amis. Laissez-les vous guider vers une vie heureuse. »

 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite