Les couleurs automnales de la Nouvelle-Angleterre se révèlent au fil d’une randonnée flamboyante

Le nouveau sentier High Road s’inspire des sentiers pédestres européens pour relier les villes arborées et les auberges chaleureuses du Massachusetts, mélangeant le réconfort de la nature et la randonnée.

De Miles Howard
Publication 21 nov. 2022, 09:00 CET
Mahanna Cobble Vista

Le point de vue Mahanna Cobble offre un regard rare sur les terres vierges et protégées le long du High Road du Massachusetts. Ce nouveau sentier pédestre comptera jusqu’à huit segments de 16 km une fois terminé.

PHOTOGRAPHIE DE Gabrielle K. Murphy, Berkshire Natural Resources Council

Chaque année, des millions de personnes se rendent dans les Berkshires dans l’ouest du Massachusetts aux États-Unis, en quête d’une thérapie de quelques jours au milieu des érables à sucre (Acer saccharum). C’est à l’automne que la région attire le plus de touristes, lorsque les forêts de feuillus la transforment en une palette ambrée et dorée. Le fleuve Housatonic sillonne les vallées peinturlurées. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les Berkshires sont devenus une destination propice aux longues marches méditatives.

Désormais, un nouveau sentier régional à travers les Berkshires transforme cette tradition locale pour les longues marches en une version américaine des « vacances pédestres » européennes, notamment appréciées des pèlerins qui empruntent le Camino de Santiago en Espagne ou le West Highland Way en Écosse.

Pittsfield, la plus grande ville et chef-lieu du comté de Berkshire, dans le Massachusetts, se trouve à la fin du premier tronçon du sentier High Road.

PHOTOGRAPHIE DE Denis Tangney Jr., iStock, Getty Images

Une fois achevé, le High Road offrira non seulement un accès direct à des réserves naturelles et des terres protégées mais aussi à des villes de montagnes pittoresques, comme Great Barrington et Lenox, abritant notamment le Tanglewood Music Center. Contrairement aux randonnées qui nécessitent de porter des sacs à dos très lourds et des tentes, les voyageurs du High Road pourront reprendre des forces dans un restaurant local et passer la nuit dans un B&B chaleureux avant d’affronter leur prochaine journée.

En plus d’attirer de nouveaux voyageurs dans les Berkshires, le sentier incarne un esprit égalitaire entre deux idées, déclare Deanna Oliveri, cheffe de projet pour le Berkshires Natural Resources Council (BNRC), qui supervise la préservation des terres dans ces montagnes.

Mme Oliveri explique que lorsque Tad Ames, l’ancien président du BNRC, a proposé l’idée du High Road en 2015, l’objectif était de mettre en valeur la nature, à l’instar des circuits pédestres interconnectés en Europe. « Mais depuis que le projet a été lancé, nous avons aussi mis l’accent sur la création de meilleurs accès aux terres protégées, notamment pour les communautés qui n’ont pas été aussi bien desservies par des projets comme le High Road », ajoute-t-elle.

 

LE SENTIER LENOX-PITTSFIELD DU HIGH ROAD

Le nouveau sentier consistera en sept à huit segments de 16 km qui s’étendront du nord au sud des montagnes et de leurs communautés. Actuellement, seul un segment est ouvert, avec deux points de départ officiels : l’un à la station de ski Bousquet Mountain à Pittsfield, l’autre au Kripalu Yoga Center à Lenox. La pièce maîtresse de ce tronçon de Pittsfield à Lenow est le Yokun Ridge, un massif de pics conjoints recouverts d’une grande variété de forêts boréales et à feuilles caduques.

Culminant à plus de 654 mètres au-dessus du niveau de la mer, la Lenox Mountain est le point le plus haut du circuit. Depuis le sommet, un banc offre une vue panoramique sur les fermes, les étangs et la chaîne de montagnes Taconic, non loin de New York. Un point d’intérêt moins connu est le Mahanna Cobble, un point de vue près du point de départ de la Bousquet Mountain qui révèle une étendue de région boisée encore intacte.

Une vue aussi vierge que celle-ci, dépourvue de toute trace humaine, est plutôt rare dans le comté de Berkshire. Le versant ouest des montagnes, que le tronçon traverse, abrite certaines des plus grandes villes et fermes de la région.

La descente de la Lenox Mountain vers le village de Lenox longe des sentiers et chemins forestiers isolés, lentement reconquis par le sous-bois. Avec son quai recouvert de mousse, l’étang Monks aux eaux vitreuses laisse présager la ligne d’arrivée du High Road sur les collines du campus de Kripalu, où les marcheurs sont susceptibles de croiser des yogis en train de perfectionner leur posture du pigeon royal. Une courte montée depuis le point de départ de Kripalu, le long de West Street, mène au centre du village de Lenox.

Ici, parmi les cottages Queen Anne et les patios fleuris, la traversée du High Road prend une tournure plus décontractée. Après s’être enregistrés et s’être lavés à l’Apple Tree Inn ou au The Constance, les voyageurs peuvent se réjouir de leur réussite autour d’une bière hefeweizen locale et de pâtes. Ils ont ainsi tout le loisir d’envisager leur retour à Pittsfield à pied le lendemain matin. Les chemins secondaires qui relient les quartiers résidentiels comme Lenox à la route de Yokun Ridge du High Road offrent une multitude de possibilités.

 

UNE TRADITION ANCIENNE QUI REVÊT UN OBJECTIF MODERNE

Bien que le High Road renoue avec la tradition ancienne des routes de pèlerinage, il ajoute un objectif plus contemporain qui consiste à améliorer l’accès public aux environnements naturels. La carte du sentier pour son premier tronçon, par exemple, met en évidence les chemins existants dans la région qui relient les villes au chemin principal du High Road.

La vue depuis le Mount Greylock, la plus haute montagne des Berkshires, affiche les couleurs automnales iconiques de la région.

PHOTOGRAPHIE DE Denis Tangney Jr., iStock, Getty Images

Ces « rampes de sortie », comme Mme Oliveri les appelle, conduisent les visiteurs vers les espaces verts des environs, tels que les bois presque enchantés du Kennedy Park ou les marais peuplés de castor et les collines couvertes de lauriers du Pleasant Valley Wildlife Sanctuary de la Mass Audubon. D’autres mènent directement vers des zones résidentielles.

En reliant les sites rustiques et résidentiels des Berkshires, le High Road a le potentiel de réduire les inégalités structurelles qui empêchent de nombreuses personnes de profiter des activités de plein air, même dans les régions montagneuses comme le comté de Berkshire.

« Une grande partie du travail derrière le High Road consiste à déterminer jusqu’où nous pouvons étendre les sentiers dans ces zones plus urbanisées ou suburbaines », poursuit Mme Oliveri. Elle fait allusion au fait que dans plusieurs villes du Berkshire, l’accès à un véhicule est encore une porte d’entrée pour s’engager sur les sentiers. Cette situation peut être particulièrement pénible dans une région où les riches touristes de New York et de Boston partagent les montagnes avec les résidents des communautés ouvrières, historiquement mal desservies par l’État. Le comté de Berkshire avait l’un des revenus médians par ménage les plus bas du Massachusetts entre 2016 et 2020.

Si la suppression du facteur voiture attire davantage de personnes sur le High Road, la qualité et la rigueur du sentier doivent également être prises en compte. Une partie des missions du BNRC pour décider de l’emplacement du High Road consiste à évaluer la topographie du terrain lui-même. Le premier tronçon du High Road, relativement lisse et à pente douce, est loin des sentiers escarpés et rocailleux des White Mountains du New Hampshire. De fait, le High Road est un sentier de randonnée plutôt facile pour l’afflux des plus nombreux randonneurs.

Alors que le High Road continue de prendre forme à travers les Berkshires, le BNRC prévoit de construire de nouveaux sentiers de connexion pour faciliter l’accès. Le prochain tronçon et ses rampes de sortie pourraient être dévoilés dès 2023 mais le BNRC n’a pas encore annoncé publiquement leur emplacement.

Les villes adjacentes au premier tronçon du sentier offrent des possibilités attrayantes. L’une d’entre elles est West Stockbridge, où le luxuriant Olivia’s Overlook offre une vue imprenable sur la chaîne de montagnes Taconic du nord de l’État de New York. Une autre est le Mont Greylock, la plus haute montagne du Massachusetts, qui domine la ville de Lanesborough, directement au nord de Pittsfield. Un nouveau sentier de liaison entre la Bousquet Mountain et le quartier commercial de Pittsfield pourrait offrir une expérience unique : passer des pentes d’une montagne à un centre-ville animé, avec des magasins d’antiquités, des bars sportifs et même une gare.

Basé à Boston, Miles Howard est journaliste et auteur. Ses travaux se concentrent autour des randonnées dans des lieux insolites et du développement de l’accès public aux environnements naturels. Il est également le fondateur du Walking City Trail, un chemin de randonnée de 40 km à travers les parcs et les terrains boisés de Boston.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Voyage
Ce sentier de 615 km vous fera découvrir Paris sous un nouveau jour
Voyage
Les plus belles randonnées de Haute-Savoie
Voyage
Six chemins hors des sentiers battus pour rejoindre le Machu Picchu
Histoire
Mexique : ce sentier de randonnée retrace l’histoire des Mayas
Voyage
Cet été, découvrez ces 10 destinations sans voiture

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.