Voyage

9 igloos et hôtels de glace où passer la nuit

Profitez d’un de ces séjours glaciaux pour vous détendre.

De Meghan Miner Murray
Une aurore boréale illumine le ciel au-dessus de Fairbanks, en Alaska.

Cela fait plus de 5 000 ans que les habitants intrépides de l’Arctique résistent confortablement aux hivers très rudes des latitudes nord. Les Inuits, les Inupiats et les Yupiks, qui passent plusieurs mois à la fois sur la banquise, avec de la neige à perte de vue mais très peu d’arbres, ont construit des refuges isolés du froid à partir de neige et de glace. Si cela peut paraître illogique, la forme des igloos et la neige dont ils sont composés aident pourtant à piéger la chaleur : à l’intérieur, il peut faire entre 4 et 15 °C de plus qu’à l’extérieur.

S’inspirant de l’ingéniosité de ces premières demeures arctiques, des hôtels du monde entier ont exploité avec succès nos rêves modernes glacés et ont donné naissance à des expériences incroyables où nous profitons en tout confort de la splendeur de l’hiver. Au programme : dégustation d’un repas dans une assiette en glace ; nuit dans un lit gelé agrémenté de peaux de bêtes comme si vous étiez membre de la royauté ; soirée dans une capsule chauffée mêlant luxe et écologie tout en profitant d’un repas fait à partir de produits locaux et de saison ; et spectacles naturels qui font la part belle à la grâce des glaciers qui vêlent et aux aurores boréales tourbillonnantes.

Prêts à vivre une expérience hivernale magique ? Alors, découvrez ces neuf hôtels de glace et d’igloos du monde entier.

 

BOREALIS BASECAMP, ALASKA

Si la plupart des touristes viennent visiter l’Alaska en été, Borealis Basecamp va vous donner des envies de voyage en hiver. C’est à 40 km au nord de Fairbanks, nichés au beau milieu des épinettes noires et des forêts de bouleaux sur un terrain d’une quarantaine d’hectares, que dix dômes vous attendent. Ils disposent chacun d’un toit transparent de près de 5 mètres de long, qui vous offre un point d’observation optimal afin d’admirer la parade céleste presque quotidienne des aurores boréales, en toute intimité. Ces habitations en fibre de verre ressemblent à celles utilisées par les chercheurs polaires, mais elles sont chauffées, disposent d’une salle de bain et d’un porche privés, ainsi que d’un plan de travail fabriqué en bois de bouleau d’origine locale, le tout dans un style à l’européenne. Prenez part à un cours de photographie sur les aurores boréales ou faites une sortie en chiens de traîneau avant de rejoindre la yourte-restaurant pour déguster un crabe royal tout en profitant de la vue sur Wickersham Dome et les sommets enneigés des White Mountains.

 

ICEHOTEL, SUÈDE

Chaque hiver depuis 1989, le plus ancien hôtel de glace au monde fait honneur à sa réputation en se réincarnant à partir de 5 000 tonnes de blocs de glace coupés à la tronçonneuse dans le fleuve Torne en Suède.

Des sculpteurs sur glace viennent du monde entier pour donner forme aux suites à thème de l’ICEHOTEL.

Des sculpteurs sur glace viennent du monde entier pour avoir l’honneur de façonner les suites à thème de l’hôtel, qui sont au nombre de 35 pour cette 29e année d’existence d’ICEHOTEL. « Les invités peuvent dormir dans un magasin de bonbons au milieu de sucettes géantes, admirer un millier de sternes arctiques voler au-dessus de leur lit ou bien « glamper » au cœur d’une forêt », indique Beatrice Lind, représentante de l’hôtel. Dans une nouvelle structure adjacente et permanente, l’hiver dure toute l’année : grâce à des panneaux solaires, le bar de glace, la galerie d’art et plus de 20 suites à thème ne fondent pas, même pendant la saison des plaquebières.

 

HÔTEL DE GLACE DU LAC BALEA, ROUMANIE

L’Hôtel de Glace du Lac Balea est perché à près de 2 000 mètres d’altitude sur la rive d’un lac glaciaire, en Roumanie. Chaque année en décembre, il prend à nouveau forme à partir de la glace récupérée dans le lac. Bien que la populaire Transfăgărașan, une route sinueuse qui passe par les pics des Carpates méridionales, se trouve à proximité, la route est fermée pendant l’hiver et l’hôtel est uniquement accessible par funiculaire. Lorsque les invités ne sont pas emmitouflés dans des sacs de couchage bien chauds, ils peuvent louer des motoneiges, faire du rafting et du tubing sur la neige ou bien partir en randonnée avec un guide depuis le parc d’hiver environnant. Le soir, vous pouvez déguster un dîner composé de quatre plats dans le restaurant de glace des lieux, où tout est en glace, à l’exception de vos couverts et de ce qui vous est servi.

 

HÔTEL-IGLOO SORRISNIVA, NORVÈGE

En Norvège, l’hôtel-igloo Sorrisniva renaît de ses cendres, ou plutôt de ses glaces, chaque année. Il comporte 26 chambres, quatre suites à thème, une chapelle et un bar, tous deux de glace, et se situe à l’extérieur de la ville habitée la plus septentrionale au monde.

Prenant forme grâce au travail de 30 artistes et ouvriers locaux, les murs de glace de cet hôtel éphémère, qui célèbre cette année ses 20 ans, sont burinés pour représenter des scènes populaires s’inspirant du passé des igloos : les Vikings, les trolls, et la faune et la flore locale de la vallée d’Alta. Les invités passent la nuit emmitouflés dans des sacs de couchage sur des lits de glace surmontés d’un matelas et de peaux de rennes.

Chaque année, des ouvriers et artistes locaux font renaître l’hôtel-igloo Sorrisniva.

Lors de la nuit polaire, partez explorer le plateau du Finnmark lors d’un safari en motoneige ou bien prenez place à bord d’une luge tirée par des rennes pour vous rendre dans une lavvo, une tente traditionnelle, et en savoir plus sur la culture Sami.

 

WHITEPOD ECO-LUXURY HOTEL, SUISSE

C’est au pied de la chaîne montagneuse des Dents-du-Midi, là où commencent les Alpes suisses, que se trouve le Whitepod Eco-Luxury Hotel et ses pods. Installés sur une pente à plus de 1 400 mètres d’altitude, ces derniers ont chacun leur thème, du style futuriste caractérisé par du mobilier en cuir noir et blanc en passant à une décoration plus naturelle, avec des troncs de bouleaux qui encerclent le lit. Les structures des pods sont en place toute l’année : ils sont chauffés aux pellets et sont dotés de panneaux extérieurs qui changent de couleur selon la saison pour se fondre dans le paysage suisse. Les familles sont les bienvenues : en hiver, les enfants adoreront partir en randonnée en raquettes guidés par de jeunes chiens de traîneaux, tandis que les parents pourront profiter du réconfort du sauna et des différents massages proposés.

 

KAKSLAUTTANEN ARCTIC RESORT, FINLANDE

Le long de la route qui mène vers l’océan Arctique, près du parc national Urho Kekkonen (le plus grand de Finlande), des dizaines d’igloos de verre parfaitement alignés brillent dans la forêt de Laponie. Pouvant accueillir deux ou quatre personnes, ils sont disposés de façon à ce que les invités puissent admirer au mieux les aurores boréales.

Au Kakslauttanen Arctic Resort, les invités profitent d’une vue dégagée sur le ciel nocturne.

Le grand domaine du Kakslauttanen Arctic Resort compte également 84 cabines construites en pin Kelo de la Laponie et dotés de dômes en verre en forme d’igloo ; des kammi, c’est-à-dire des maisons en terre traditionnelles avec un toit en tourbe ; une galerie d’art où sont exposées des œuvres réalisées par des membres de l’Association des artistes de la Laponie ; cinq saunas traditionnels à fumée ; ainsi qu’un endroit où vous baigner dans la glace.

 

HOTEL IGLOO GRANDVALIRA, ANDORRE

Comme de nombreux hôtels de glace, l’Hotel Igloo Grandvalira change de forme tous les ans. Certaines années, l’hôtel compte quelques chambres, tandis que pour d’autres saisons, il dispose de couloirs de glace élaborés reliant plusieurs chambres d’invités à des jacuzzis extérieurs. De temps en temps, l’hôtel change également de lieu, tout en restant dans la grande station de ski de Grandvalira. L’année dernière, l’hôtel abritait cinq chambres dont les murs étaient décorés d’œuvres populaires exposées au Musée Carmen Thyssen d’Andorre et reproduites sur glace. Pour l’hiver 2018-2019, l’hôtel a renoncé à accueillir des visiteurs pour la nuit afin de se concentrer sur un restaurant de glace où vous pourrez déguster un festin andorran composé de trois plats, tels qu’un gratin de cabillaud et sa mousseline d’ail, de l’escudella (une soupe catalane), ainsi qu’une cuisse de canard catalan, tous servis sur la glace.

 

CAMP DE BASE WHICHAWAY DE WHITE DESERT ANTARCTICA, ANTARCTIQUE

Bien que les hôtels soient rares en Antarctique, les igloos douillets qui constituent le camp de base Whichaway lors des expéditions grand luxe de White Desert Antarctica n’ont rien à envier au confort matériel proposés par d’autres hôtels situés dans des lieux moins reculés. Alors, bien évidemment, il est difficile d’avoir du Wi-Fi sur le continent blanc et il n’y a pas de piscine à débordement, mais les six igloos en fibre de verre chauffés sont installés au pied d’un glacier, disposent de parquet, d’un bureau, d’une salle de bain moderne équipée de vasques et les draps sont en peluche façon fausse fourrure. Les autres igloos du camp abritent la réception, la bibliothèque, le salon équipé d’un poêle à bois et une luxueuse salle à manger. Tout cela se situe au cœur de l’oasis Schirmacher, un plateau de glace qui accueille les bases scientifiques de l’Inde et de la Russie sur le continent et où les invités voient souvent des couples reproducteurs de manchots Adélie. Il n’est possible d’y séjourner que dans le cadre d’un voyage organisé. Les départs vers le camp se font depuis Cape Town, en jet privé.

Dans le nord du Groenland, les visiteurs sont aux premières loges pour admirer un flot continu d’icebergs massifs depuis les igloos de l’Hotel Arctic.

HOTEL ARCTIC, GROENLAND

Si la plupart des hôtels de glace ou d’igloos offrent une vue sur la forêt boréale ou un paysage montagneux, ces cinq igloos situés dans le nord du Groenland vous permettent d’admirer aux premières loges le flot continu d’icebergs massifs. Les igloos en aluminium pouvant accueillir deux personnes font partie de l’Hotel Arctic et se trouvent à l’extrémité d’un pont en bois qui surplombe la baie de Disko, où parviennent les icebergs du fjord glacé d’Ilulissat, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et l’un des glaciers les plus actifs et qui se déplace le plus rapidement au monde. Vous pourrez y admirer des icebergs sans mal, puisque chaque année, le glacier vêle environ 35 km3 de glace dans les eaux qui font face aux confortables igloos. Ces derniers sont tous équipés d’un lit deux places, d’un minibar, d’un écran-plat, d’un bureau, ainsi que d’une salle d’eau. Pour une immersion totale dans la région, rien de tel qu’un dînez au restaurant de l’hôtel : au menu, des protéines locales exotiques, telles que le bœuf musqué, les oursins et le lièvre arctique, et des herbes, à l’instar de la petite oseille, la renouée et la sagine noueuse.

 

Meghan Miner Murray est une journaliste indépendante spécialisée dans la rédaction d’articles de voyages et collaboratrice pour le magazine National Geographic Traveler. Travaillant et vivant sur la tropicale Grande île d’Hawaï, elle garde de bons souvenirs des hivers venteux du nord du Michigan (États-Unis). Suivez-la sur Twitter.

Cet article a initialement paru sur nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite