Se détendre en transpirant : ce qu'il faut savoir sur le sauna finlandais

Dans ce pays de 5,5 millions d'habitants, on compte environ 3 millions de saunas. Comment expliquer cet intérêt pour les saunas ? Depuis quand et comment les Finlandais observent-ils ces pratiques ?

De Samantha Lewis
Publication 6 févr. 2024, 14:31 CET
En Finlande, la pratique du sauna remonterait à 7 000 ans avant notre ère.

En Finlande, la pratique du sauna remonterait à 7 000 ans avant notre ère. 

PHOTOGRAPHIE DE Arctic TreeHouse Hotel

Dans une petite pièce fermée, sur des bancs en bois, des personnes sont assises côte à côte. De l'eau jetée sur des pierres chaudes libère des nuages de vapeur brûlante et la température grimpe à une hauteur extrême de 80°C. Nous sommes dans ce que l'on appelle un sauna, un rituel qui remonterait à 7 000 ans avant notre ère en Finlande et qui est devenu une pierre angulaire de la culture locale, ancrée dans les moindres recoins de la société. En Finlande, personne ne conteste les pouvoirs du löyly, nom donné à la vapeur qui s'échappe du poêle du sauna.

Dans ce pays de 5,5 millions d'habitants, on compte environ 3 millions de saunas. Dans les années 1980, alors que l'urbanisation atteignait son apogée et que 70 % des Finlandais déménageaient dans les villes, la plupart d’entre eux disposaient d'un sauna privé dans leur appartement ou leur maison. Quant aux saunas publics, leur popularité s’étend dans tout le pays. Ils sont des lieux où l’on retrouve sa famille et ses amis, ou simplement un endroit où l'on peut prendre un peu de temps pour soi, s'asseoir, se détendre… et transpirer.

 

LA SAGESSE D’ANTAN TRANSPOSÉE AU MONDE MODERNE

La longue et riche histoire du sauna commence dans les forêts finlandaises, où ils n'étaient que des trous dans le sol, que l’on remplissait de pierres chauffées pour se réchauffer pendant les rudes hivers. Des vestiges de ces fosses datant pour les plus anciennes de l'âge de pierre ont été retrouvés. Mais au fil du temps, elles sont sorties de terre et sont devenues la pièce la plus sacrée de la maison, où accouchaient les femmes et où l’on purifiait les morts avant de les enterrer. 

Les saunas étaient également des endroits où l’on pouvait simplement passer un moment. Dans la culture finlandaise, le sauna est un endroit où l’on se libère du stress de la vie quotidienne. Historiquement, la journée du sauna était considérée comme un moment de séparation entre la semaine de travail et le week-end. Bien qu'il n'y ait plus de règles strictes concernant ce rituel hebdomadaire, ces cabines chauffées sont toujours universellement considérées comme thérapeutiques. 

Aujourd'hui, près de 90 % des Finlandais se rendent au sauna au moins une fois par semaine, et selon nombre d'entre eux, il s’agit de la clé de leur bonheur. Après tout, la Finlande est en tête du Rapport mondial sur le bonheur depuis six ans. Le sauna est, en effet, synonyme de méditation, un moment où l'on met son téléphone de côté dans un endroit sécurisé, où l'on se détache d'un monde de plus en plus numérisé et où l'on vit tout simplement le moment présent.

De l'eau jetée sur des pierres chaudes libère des nuages de vapeur brûlante et la température grimpe à une hauteur extrême de 80°C.

PHOTOGRAPHIE DE Arctic TreeHouse Hotel

Sur le plan physique, les saunas ont toujours été considérés comme un moyen d'améliorer sa santé. Selon un ancien proverbe finlandais, « si le goudron (antiseptique à base de sève de pin), la vodka ou le sauna n'y font rien, alors la maladie est fatale ». Aujourd'hui, la science peut appuyer cette idée. Il a été démontré que l'immersion dans la chaleur et la vapeur améliore le métabolisme, la circulation sanguine et la fonction cardiovasculaire, tout en contribuant à la perte de poids et, pour certains, à réduire les problèmes de peau comme l'eczéma et les inflammations.

 

TRANSPIRER COMME LES LOCAUX

Pour profiter pleinement de l'expérience du sauna finlandais, il est essentiel de se familiariser avec les coutumes locales. Les saunas sociaux ont connu une baisse de popularité lorsque les Finlandais ont commencé à intégrer des saunas privés à leur maison, mais ils sont aujourd'hui en plein essor. Des bars comme Löyly à Helsinki et Bodom dans la ville voisine d'Espoo ont même installé des saunas à disposition de leurs clients, afin qu’ils puissent transpirer tout en sirotant une sahti, bière locale. Les saunas sont redevenus des lieux où passer du bon temps avec ses proches, où avoir des discussions profondes et franches, où rencontrer des inconnus et même où conclure des affaires.

Dans ces lieux, la nudité est tout à fait normale. Historiquement, on se déshabillait pour garder le sauna aussi propre et pur que possible et aujourd'hui encore, les Finlandais préfèrent y entrer nus. En retirant vos vêtements, vous sortez symboliquement de votre rôle de la vie de tous les jours et des obligations qui l’accompagnent et vous vous mettez sur un pied d'égalité avec la personne qui se trouve à vos côtés. En revanche, vous ne risquez pas d'attirer des regards curieux si vous choisissez de porter un maillot de bain. En fin de compte, l’objectif des saunas est de permettre à chacun de se sentir le plus détendu possible, peu importe s’il décide de se couvrir ou non. 

Ne vous attendez donc pas à une longue liste de règles à respecter, ni à ce que l'air soit chargé de parfums aromatiques et de musique apaisante. Le sauna finlandais est réputé pour sa simplicité. Il s’agit d’un endroit calme et immuable où les sons et les odeurs restent les mêmes, où que vous vous trouviez. Si les saunas ne diffusent pas de musique pour se relaxer, il est courant d’y trouver des fagots de brindilles de bouleau, appelés vihta, que l'on utilise pour un massage unique. En les utilisant pour se brosser et en se taper doucement le corps, ces objets stimuleraient la circulation sanguine et rendraient la peau douce et souple.

La chaleur peut devenir difficile à supporter et les Finlandais alternent souvent leurs séances de sauna avec des bains d'eau froide ou même avec une petite balade dans la neige. Avec des températures hivernales chutant jusqu'à -45°C dans certaines régions, cette pratique peut sembler un peu folle, mais des rapports montrent que ce changement soudain de température renforce considérablement le système immunitaire. 

Les saunas sont bien connus dans de nombreuses cultures, de la Suède à l'Estonie, de la Turquie et au Japon. L'approche finlandaise antique, cependant, est sacrée et se distingue des autres. Une expérience à ne pas manquer.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.