Voyage

À la découverte du château de Frankenstein

Mythes et réalité se mêlent dans l'histoire du célèbre monstre.

De Brad Scriber
Depuis le 17e siècle, ce château situé dans le sud de la Hesse en Allemagne est à l'origine de nombreuses légendes.

Il était autrefois possible, depuis la ville de Gernsheim située sur la rive gauche du Rhin, d'apercevoir à une quinzaine de kilomètres le sommet de la colline où s'élève le château de Frankenstein, reconnaissable à son toit pentu en ardoise et à ses tours. En 1814, quelques jours avant de célébrer son 17e anniversaire, Mary Shelley a certainement admiré la forteresse lors de son passage éclair dans la ville. Avec son mari Percy Bysshe Shelley, elle s'était enfuie en France puis en Suisse. Ayant trop dépensé, le couple rentre en Angleterre par bateau en passant par l'Allemagne.

Ils ne sont restés que trois heures à Gernsheim. S'il est peu probable qu'ils aient grimpé jusqu'à la forteresse, Mary Shelley entendit certainement parler de l'alchimiste et physicien Johann Konrad Dippel, né dans le château. Ce dernier inventa une huile animale qu'il décrivait comme un remède universel. Il émettait aussi des théories sur le transfert d'âme d'un cadavre à un autre à l'aide d'un entonnoir. (À lire : Visite du "château de Dracula").

Si rien ne confirme que le roman s'inspire de la vie de Dippel, la ressemblance entre les deux hommes est troublante. Mary Shelley évolua aussi dans le même milieu social que Benjamin Franklin, dont les expériences en lien avec l'électricité furent sans doute une inspiration au moment d'imaginer comment donner vie au monstre. Elle connaissait aussi l'anatomiste Erasmus Darwin, qui l'inspira certainement le plus, puisqu'il est cité dans la préface de la version originale du roman, publiée il y a 200 ans, affirmant que les événements mentionnés dans le conte gothique partageaient une « ressemblance possible » avec son travail.

lancer le diaporama

Si vous souhaitez visiter le château, celui-ci se trouve à 45 min de route au sud de Francfort. Profitez d'une vue panoramique sur la vallée située en contre-bas depuis le sommet de la tour ou la terrasse du restaurant, où vous pourrez profiter d'un bon dîner. L'atmosphère y est chaleureuse, et je connais un monstre qui aurait voulu connaître cela...

Le menu est adapté aux enfants et propose même des plats vegans. Laissez-vous tenter par la spécialité de la maison, une version sans alcool du cocktail Frankenstein. Vous n'aurez donc aucun mal à redescendre la colline sinueuse qui mène au château. N'oubliez pas de jeter un coup d'œil à la chapelle : peut-être y apercevrez-vous une mariée au grand cœur.

Si vous êtes d'humeur à revivre les meurtres et le chaos dans lequel le monstre a plongé le monde après avoir été rejeté par ce dernier, rendez-vous dans le cinéma du restaurant : vous pourrez regarder des productions en allemand qui font la part belle aux criminels, aux montres et bien sûr, aux expériences du Dr. Frankenstein.

 

Brad Scriber est directeur adjointà la recherchedu magazine National Geographic. Suivez-le au cours de sesvoyages sur Twitter.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite