Voyage

Nos conseils pour visiter l'Île de Pâques

Consultez nos informations, nos photos et nos conseils de voyage au parc national de Rapa Nui, sur l'île de Pâques, site classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO au Chili.

De National Geographic

Site : Parc national de Rapa Nui

Pays : Chili

Année d’inscription : 1995

Catégorie : Culture

Raison : Les silencieux personnages de pierre de l’île de Pâques sont un monument culturel, vestiges témoignant de l'art des anciens peuples polynésiens.

* * *

Les mystérieuses statues de Rapa Nui, appelées moais, ont beau se dresser en silence, elles en disent long sur les exploits de leurs créateurs. Ces blocs de pierre, gravés pour représenter une tête et un torse, mesurent en moyenne 4 mètres de haut pour un poids de 14 tonnes. L’effort nécessaire à la construction de ces monuments et à leur déplacement tout autour de l’île a dû être considérable ; pourtant, personne ne sait exactement pourquoi le peuple Rapa Nui a entrepris une telle tâche. Les spécialistes penchent plus pour la thèse selon laquelle les moais auraient été créés pour honorer les ancêtres, les chefs ou d’autres personnalités de l'île. Cependant, il n’existe aucune archive écrite ou orale et il est donc impossible d’en être certain.

Une société polynésienne s’est développée dans ce lieu improbable après l’arrivée de quelques âmes courageuses ayant navigué sur une flotte de pirogues à balancier en bois sur ce minuscule grain de sable dans le vaste océan Pacifique. C’est dans ce lieu isolé, à 3 700 kilomètres à l’ouest de l’Amérique du Sud et 1 770 kilomètres de l’île voisine la plus proche, que les Rapa Nui développèrent leur propre architecture et culture artistique. Cette culture a atteint son apogée du 10e au 16e siècle, époque à laquelle les Rapa Nui sculptèrent et érigèrent pas moins de 900 moais dans toute l’île.

La théorie habituelle sur la disparition de la culture Rapa Nui est qu’elle fut victime d’une catastrophe environnementale qu’elle a elle-même causée.

On ne sait pas exactement quand les îles furent initialement conquises ; les estimations vont de 800 ans avant J.-C. à 1200 de notre ère. On ne sait pas non plus à quelle vitesse l’écosystème de l’île s’est déréglé, mais le facteur principal semble être l’abattage de millions de palmiers géants pour créer des champs ouverts ou faire du feu. Il est possible que les rats polynésiens, arrivés avec les colons humains, aient mangé suffisamment de graines pour participer à la disparition des arbres.

Quelle qu’en soit la raison, la disparition des arbres a exposé les riches sols volcaniques de l’île à une forte érosion. À leur arrivée en 1722, les Européens découvrirent une île presque stérile et avec très peu d’habitants.

Aujourd’hui, de nombreux touristes viennent visiter l’île, en particulier la carrière de Rano Raraku d’où était extraite la pierre utilisée pour presque tous les moais de l’île. Les anciens habitants de Rapa Nui laissèrent la carrière en une fascinante condition : elle abrite 400 statues à tous niveaux d’avancement.

Dans toute l’île, de nombreux moais subissent le phénomène inverse : au lieu d’être en développement, leur état se détériore rapidement de celui de sculpture inestimable à celui de simple rocher. La pierre volcanique est sensible à l’altération météorique, et d’intenses efforts de conservation sont nécessaires pour préserver l’héritage de pierre des Rapa Nui dans leur imposant état actuel.

 

Comment s’y rendre ?

Le fait même que des Polynésiens arrivèrent jusqu’à Rapa Nui tient du miracle. Il est aujourd’hui bien plus simple de s’y rendre, malgré l’isolement toujours palpable de l’île. Quelques heures d’avion suffisent pour rejoindre Rapa Nui depuis Santiago du Chili ou Tahiti.

 

Quand visiter ?

La haute saison à Rapa Nui est pendant l’été austral, de janvier à mars. S’il peut faire assez frais en hiver, la température maximale moyenne tourne autour de 22°C et la minimale autour de seulement 14°C. Autrement dit, il y fait un temps assez agréable toute l’année. L’avantage d’une visite en basse saison est qu’il y a moins de monde.

 

Comment visiter ?

Vous pouvez louer une voiture, une moto ou un VTT ; ces moyens de transports sont tous adaptés à l’exploration des sites archéologiques éparpillés dans toute l’île. Bien que la majorité des visiteurs se rendent à Rapa Nui pour son histoire culturelle, c’est aussi un excellent spot de surf et de plongée, et les séduisantes plages sont parfaites pour un moment de détente.

Lire la suite