Pourquoi skier en Écosse, destination hivernale méconnue ?

Les Highlands devraient-ils figurer sur votre liste de destinations d’hiver ? Cela dépend du type de skieur que vous êtes. Voici notre guide pour vous aider à décider si les montagnes écossaises sont faites pour vous.

De Sean Newsom
Publication 5 févr. 2024, 18:38 CET
Cairngorm Mountain est l'ultime terrain de jeu hivernal d'Écosse avec trente kilomètres de pistes, douze remontées ...

Cairngorm Mountain est l'ultime terrain de jeu hivernal d'Écosse avec trente kilomètres de pistes, douze remontées mécaniques, des terrains de freestyle, des possibilités de location d'équipement et des paysages époustouflants.

PHOTOGRAPHIE DE Kenny Lam, Visit Scotland

Si les Alpes sont une région bien connue des amateurs de sports d’hiver, d’autres lieux pourraient vous faire vivre une expérience différente de celle dont vous avez l’habitude. Nous ne parlons pas des montagnes Tatra en Slovaquie, ni de l'île d'Hokkaido au Japon, ni même de la péninsule volcanique du Kamchatka en Sibérie, mais bien de la Grande-Bretagne.

Vous avez peut-être déjà entendu dire qu'il est possible de skier dans les Highlands écossais. Vous avez peut-être même rencontré un skieur écossais qui vous a raconté des aventures épiques qui rivalisent avec celles des Alpes. Toutefois, à moins de vivre à une demi-journée de route de ces montagnes éprouvées par les intempéries, il est peu probable que vous ayez plus qu'une vague idée de l'endroit ou de la manière d’en faire l’expérience.

L’ÉCOSSE DISPOSE-T-ELLE DE STATIONS DE SKI SEMBLABLES À CELLES DES ALPES ? 

Il existe cinq stations de ski en Écosse : Cairngorm Mountain, Nevis Range, Glenshee, Glencoe et Lecht. Cependant, ces lieux ne sont pas des stations au sens alpin du terme où l'on trouve des hôtels, des appartements et des chalets. En hiver, il s'agit simplement de domaines skiables situés dans des zones élevées et isolées des Highlands, dotés d’infrastructures nécessaires au ski de piste et au snowboard lorsque les conditions le permettent et aussi, dans le cas de Glencoe, d'une piste de luge. On y trouve quelques télésièges, une télécabine et davantage de téléskis de différentes sortes, ainsi qu'un pavillon de jour qui vend des tickets de remontées mécaniques et loue du matériel de ski et de snowboard. Les cinq stations disposent également au moins d’un café et d’un grand nombre de places de parking, même si elles sont souvent insuffisantes lorsque le nombre de visiteurs est exceptionnel. 

À l'exception de Nevis Range, tous les domaines skiables proposent des cours de ski, que vous devez réserver à l'avance. Nevis Range peut, cependant, recommander des moniteurs locaux avec qui vous pouvez réserver indépendamment.   

L'idée même de skier dans de tels endroits peut susciter peur et dégoût dans le cœur de ceux qui préfèrent le luxe. En revanche, si ce sont les aventures en plein air, brutes et sauvages, que vous recherchez, vous adorerez leur atmosphère sans fard et la sensation de liberté qui s'étend au-delà des pistes. Vous apprécierez probablement les prix accessibles de la nourriture, comme celui du café de la station de Glenshee, Tea@theShee, où, à l'heure où nous écrivons ces lignes, les baps (sorte de pain) au boudin noir se vendent à trois livres, soit un peu plus de trois euros, un prix stable face à l'inflation, qui n'a pas changé depuis 2018.

Deux de ces stations, contrairement aux autres, disposent d'hébergements. Glencoe propose des micro-chalets en bois chauffés, avec un bloc séparé, près du parking, où se trouvent les toilettes et la douche. Quant à Nevis Range, l'hôtel Base Camp se trouve au pied de sa télécabine. Toutefois, les skieurs séjournent généralement dans une ville ou un village touristique alentours comme Fort William pour Nevis Range, Ballachulish pour Glencoe, Aviemore pour Cairngorm Mountain, Braemar pour Glenshee et Tomintoul pour le Lecht.

QUELLE TAILLE FONT LES DOMAINES SKIABLES ? 

Le plus grand domaine skiable est celui de Glenshee. Lorsque toutes les conditions sont réunies, vous y trouverez environ quarante kilomètres de pistes skiables, réparties de part et d'autre du col de Cairnwell, près de Braemar. La sensation d’immensité et de grandeur est indéniable quand on regarde le large col et que l'on se rend compte que certaines des descentes dépassent les lignes de crête les plus proches. Ce domaine dispose de suffisamment de terrain pour occuper les skieurs de piste passionnés pendant une journée entière, à condition que toutes les remontées mécaniques et les pistes soient ouvertes. La descente abrupte de Glas Maol constitue l'attraction principale, bien qu'elle soit souvent fermée en raison du manque de neige sur les pistes intermédiaires.

Le Lecht est le plus petit des domaines skiables, avec quinze pistes longues et d’autres plus courtes, dédiées à l’apprentissage. Elles sont situées de part et d'autre de l'A939, au cœur du parc national des Cairngorms.

Les Highlands offrent les meilleures conditions de ski et de snowboard en plein air du Royaume-Uni.

PHOTOGRAPHIE DE Kenny Ferguson, Alamy

CES STATIONS SONT-ELLES ADAPTÉES À TOUS LES TYPES DE SKIEURS ?

Dans certains cas, oui. Le Lecht est idéal pour les débutants et les intermédiaires encore un peu maladroits qui sont en train de prendre confiance en eux et de maîtriser les virages parallèles. C'est l’endroit parfait pour vérifier si le ski est fait pour vous ou non.

Nevis Range, à quinze minutes de route de Fort William, est surtout connue pour ses extraordinaires Back Corries, trois cuvettes situées à l'est de la longue crête du domaine skiable et recueillant une grande partie de la neige poussée par le vent. Le vent forme également des corniches abruptes au sommet de nombreuses pistes, et plusieurs d'entre elles commencent par un saut. Toutes ces voies sont désormais classées comme hors-piste, mais elles sont desservies par les remontées mécaniques lorsque le reste du domaine skiable est ouvert. Les skieurs expérimentés qui vantent la qualité du ski hors-piste en Écosse pensent généralement à ce terrain.

Les trois autres domaines, Glenshee, Glencoe et Cairngorm Mountain, sont un bon compromis entre ski sur piste et hors-piste lorsque les conditions le permettent. La plupart du temps, le plus grand parc à neige dédié au ski acrobatique et au snowboard est celui de Cairngorm Mountain. Glencoe possède la piste la plus difficile, la Flypaper, classée noire, une pente raide et non damée située au sommet du domaine skiable. Bordée de rochers, elle nécessite de maîtriser les virages précis et bien calculés.

PEUT-ON PRATIQUER LE SKI DE RANDONNÉE DANS CES STATIONS ?

Les randonneurs à ski gravissent les montagnes à pied et les descendent à ski. Leur équipement est léger et ils se servent de fixations spéciales et de « peaux » détachables qui se collent au bas de leurs skis. Si cela vous parait difficile, vous avez tout à fait raison. Pourtant, il s’agit d’une forme de ski qui prend tout son sens en Écosse. Libérés de la nécessité d’emprunter les remontées mécaniques, vous pouvez partir en quête de la meilleure neige, où qu'elle se trouve. Il n'est pas non plus nécessaire d’en trouver beaucoup puisqu’un parcours comporte généralement une longue montée et une seule descente pour revenir à la voiture.

En revanche, vous devez avoir un niveau élevé pour randonner seul, notamment parce que vous skiez hors-piste, dans des conditions d'enneigement variables. Vous devez également être capable de combiner les prévisions météorologiques, les bulletins d'enneigement, la lecture de cartes et l'évaluation des risques d'avalanche afin de rester en sécurité. Si vous n'êtes pas déjà un expert, tentez l'aventure avec quelqu'un qui l'est.

Glenmore Lodge, le centre écossais des aventures en plein air situé près d'Aviemore, propose une excellente série de programmes de formation pour les skieurs enthousiastes et en bonne forme physique ayant une certaine expérience du hors-piste. Les cours sont généralement moins dérangés par les intempéries qu'un séjour de ski classique.

QU’EN EST-IL DE L’ENNEIGEMENT EN ÉCOSSE ?

En règle générale, les pistes écossaises sont praticables entre janvier et mars, mais il ne faut jamais considérer la neige comme acquise. Le problème principal des montagnes écossaises est qu’elles ne sont pas assez élevées pour compenser le climat maritime aléatoire de la Grande-Bretagne. Les changements de météo et de direction des vents peuvent avoir de sérieuses conséquences sur les pistes. La plupart du temps, si le vent vient du nord, du nord-ouest ou de l'est, la neige peut être abondante.

Un exemple spectaculaire de *ce phénomène s’est produit en 2018, lors du passage d’un anticyclone appelé Beast from the East (la Bête de l’Est), qui a permis de merveilleuses journées de ski sur piste et hors-piste à la fin du mois de février et au début du mois de mars. Le Nouvel An 2023 en est un autre exemple. Cependant, les vents venant du sud-ouest sont tout aussi communs et ils peuvent arroser les Highlands de pluie. La neige est alors non seulement boueuse, mais une grande partie est emportée par les eaux en quelques jours.

Glenshee, dont le nom vient du gaélique « Glen of the Fairies » (vallée des fées), est la plus grande station de ski du Royaume-Uni.

PHOTOGRAPHIE DE Kenny Lam, Visit Scotland

COMBIEN DE TEMPS À L’AVANCE PUIS-JE ME RENSEIGNER SUR LES CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES ?

Prévoir de quoi sera fait chaque hiver est impossible. Même les prévisions à moyen terme, de dix à quatre ou cinq jours, sont difficiles à établir, bien que les tableaux du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme vous donnent généralement une bonne idée de ce qui vous attend. À plus courte échéance, la page General Situation de Winterhighland est un outil essentiel, car elle communique sur la probabilité de neige fraîche et sur les conditions froides et stables, qui préserveront ce qui est déjà tombé.

Combinez ces sources d'information aux flux des réseaux sociaux de chacun des cinq domaines skiables. Vous pourrez ainsi suivre l'évolution de la situation dans les jours qui précèdent votre arrivée, savoir si le domaine est ouvert et quelles sont les conditions climatiques le jour de votre départ. Prêtez une attention particulière aux informations concernant les routes d'accès. En cas de blizzard, elles peuvent être fermées.

COMBIEN DE TEMPS À L’AVANCE DOIS-JE RÉSERVER ? 

Rien ne sert de réserver des mois ou même des semaines à l'avance. Au lieu de cela, faites de la place dans votre agenda pour « un éventuel séjour de ski en Écosse » et soyez prêt à faire autre chose si les conditions ne sont pas réunies. Si vous ne voulez que skier, vous pouvez vous rendre dans les Alpes ou en Scandinavie. Si c'est l'expérience de l'hiver écossais que vous recherchez, rendez-vous dans les Highlands et engagez un guide pour faire de la randonnée ou observer la faune et la flore, ou, si vous avez envie de relever un défi, inscrivez-vous dans un cours d'alpinisme dirigé par un expert. À condition toutefois d'avoir des vêtements adéquats et résistants aux intempéries, l'Écosse en hiver est un endroit époustouflant : vaste, vide et sauvage. Tous ceux qui ont le goût de l'aventure devraient en faire l'expérience au moins une fois dans leur vie.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.
 

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.