13 images sublimes qui nous rappellent que les grenouilles ont besoin de notre aide

Peuplant les terres gelées de l’Arctique jusqu’au sol humide de l’Amazone, les grenouilles sont très adaptables. Mais la perte d’habitat et les épidémies réduisent les espèces à travers le monde entier.

De Austa Somvichian-Clausen
Photographie De Joel Sartore

Parcourant la surface de la Terre depuis près de 190 millions d'années, les grenouilles ont compris comment s’adapter à tous les climats imaginables.

S’il y a de l’eau, il y aura des grenouilles, et il existe environ 4 740 espèces connues qui vivent sur tous les continents, excepté l’Antarctique. Par exemple, la grenouille des bois, qui vit au nord du cercle Arctique, peut survivre tout en étant gelée. Leur cœurs et leurs poumons cessent de fonctionner pendant plusieurs semaines consécutives, jusqu’à ce qu’elles finissent par dégeler et ne reviennent à la normale.

Robustes, les grenouilles sont également vulnérables aux changements dans leur environnement. En effet, lorsqu’elles sont immergées, ces créatures aquatiques respirent par leur peau, à la fois fine et perméable, ce qui les rend sensibles aux changements de températures des eaux et à la pollution. (À lire également « Découverte d’une espèce de grenouille de pluie noire et jaune. »)

Près de 200 espèces de grenouilles ont disparu depuis les années 1970, dont l’Ecnomiohyla rabborum, l’année dernière. Cette extinction rapide est due à la perte d’habitat, à la pollution des eaux, ainsi qu’à la chytridiomycose notamment.

Les scientifiques estiment que de nombreuses espèces de grenouilles pourraient disparaître au cours des dix prochaines années. C’est la raison pour laquelle des organisations à but non lucratif telles que Save the Frogs, basée en Californie, œuvrent pour la sauvegarde de ces animaux, en sensibilisant enfants au sort des grenouilles et en créant davantage d’habitats leur étant favorables.

Nous avons rassemblé nos plus belles photos de ces charmantes créatures à sang froid.

Lire la suite