La poule Ayam Cemani, noire des plumes aux entrailles

Il existe quatre espèces de poules dotées d’entrailles noires. Toutes possèdent la même mutation génétique.

Publication 22 juin 2021 à 14:58 CEST
01-chicken-breed-black

En Lorraine, ce coq est d’une espèce rare appelée Ayam Cemani. Il est noir à l’intérieur comme à l’extérieur.

Photographie de Biosphoto, Alamy

La poule Ayam Cemani est peut-être la créature la plus pigmentée sur Terre. Ses plumes, son bec, sa crête, sa langue et ses pattes sont d’un noir bleuâtre saisissant, au même titre que ses os.

On pourrait même croire que la chair de cet oiseau a été marinée dans de l’encre de seiche.

Le Cemani, originaire d’Indonésie, est le meilleur exemple de ce que les scientifiques appellent l’hyperpigmentation. Une autre espèce, nommée la poule soie en raison de ses plumes douces à l’allure d’un pelage soyeux, affiche également une hyperpigmentation de sa peau et de ses tissus. C’est également le cas pour les poules de HMong au Vietnam ou encore la poule noire suédoise.

Le nom scientifique de cette condition est la fibromelanose.

« Nous avons la preuve qu’il s’agit d’un réarrangement complexe du génome », déclare Leif Andersson, généticien à l’université d’Uppsala, qui étudie la génétique des animaux domestiques.

En outre, M. Andersson explique que les mutations de toutes ces espèces remonteraient à un seul et même oiseau qui aurait vécu il y a des centaines, voire des milliers d’années.

« La mutation à l’origine de la fibromelanose est très particulière donc nous sommes certains qu’elle n’est survenue qu’une fois. »

 

NOIRES JUSQUE DANS SA CHAIR

De nombreux animaux exhibent leur mélanisme, des panthères noires aux servals noirs, en passant par un flamant rose entièrement noir ou encore des geckos et des serpents aux écailles très sombres. Toutefois, les poules que M. Andersson étudie, elles, jouissent d’une tout autre pigmentation.

La plupart des vertébrés possèdent un gène appelé EDN3 qui permet de contrôler la couleur de la peau, entre autres. Lors du développement d’une poule commune, certaines cellules, notamment celles de la peau et des follicules de plumes, expriment le gène EDN3, qui produit de l’endothéline 3. Ce phénomène déclenche la migration des mélanoblastes, à savoir les cellules responsables de la pigmentation.

Des poules soie. Elles peuvent être noires à l’intérieur comme à l’extérieur. Elles ont été photographiées au zoo de Fort Worth au Texas.

Photographie de Joel Sartore, National Geographic Photo Ark

Seulement, pour ces oiseaux hyperpigmentés, presque toutes les cellules de leur organisme expriment EDN3. De fait, près de dix fois plus de mélanoblastes sont produits, ce qui donne l’impression que leurs os et leurs entrailles ont été trempés dans du goudron.

« Il s’agit d’une erreur de migration », explique M. Andersson. « Si [un corps] exprime trop d’endothéline 3, et ce, aux mauvais endroits, les cellules pigmentaires migrent dans les mauvaises parties [de l’organisme]. »

Heureusement, cette mutation ne semble pas affecter la santé de ces poules.

Au contraire : les éleveurs et les gourmets ont tendance à valoriser ces espèces à la couleur foncée. Ils estiment que la couleur inhabituelle de leur chair et de leurs os leur confère un goût unique et riche.

 

UNE CURIOSITÉ AVANTAGEUSE

Même si les scientifiques comprennent désormais ce qui rend ces poules si spéciales, l’histoire de ces espèces reste un véritable mystère.

Beaucoup considèrent que la première référence à ces poules aux os noirs a été écrite par Marco Polo. En 1298, alors qu’il voyageait vers l’Asie, l’explorateur a décrit une race de poules « qui possèdent des poils comme les chats, qui sont noires et pondent les meilleurs œufs ». Personne ne peut en avoir la certitude mais il semblerait qu’il s’agisse de la description d’une poule soie.

Selon Leif Andersson, cette mutation s’est sûrement répandue dans le monde entier grâce aux éleveurs qui appréciaient la coloration singulière de ces oiseaux. Il existe même une anecdote selon laquelle un marin aurait rapporté un poulet noir d’Asie de l’Est, ce qui expliquerait comment la poule noire suédoise est parvenue en Europe.

« Je pense qu’il est plutôt évident que les Hommes aiment la diversité chez les animaux domestiques », indique M. Andersson. Il a également recherché les origines génétiques responsables du type de plumes de la poule soie et étudie actuellement la formation de la crête des poules.

Bien que ces espèces existent depuis plusieurs siècles, leurs individus restent encore rares.

Par exemple, sur les quatre espèces, des standards de perfection n’ont été attribués qu’à la poule soie par la American Poultry Association (APA). Cette variété peut donc participer à des concours.

Selon John Monaco, le président de l’APA, le processus qui permet d’obtenir de tels standards peut prendre des années.

« Les cemanis sont apparus récemment et les gens commencent tout juste à travailler avec eux. Mais les poules soie sont partout. Il existe un grand nombre de variétés et elles ont même été déclarées championnes de plusieurs concours. »

Pour M. Andersson, toutes les races de poules noires sont des championnes car leur coloration est tout à fait improbable, notamment sur le plan génétique.

« Il est plus courant de voir une pigmentation défectueuse – des taches blanches de dépigmentation – car il est plus simple de perturber les gènes que de les activer comme c’est le cas ici. »

L’existence même des poules noires n’est due qu’au hasard. Néanmoins, leur élevage et leur reproduction à travers le globe a été un choix.

« C’est ça qui est vraiment fascinant », conclut M. Andersson.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.