Quelles sont les menaces qui pèsent sur les océans ?

Sans surprise, les interférences humaines constituent la plus grande menace pour les océans.

De National Geographic
Un pêcheur bayei apparaît à contre-jour sur un mokoro et projette son ombre sur les eaux ...
Un pêcheur bayei apparaît à contre-jour sur un mokoro et projette son ombre sur les eaux du delta de l'Okavango, au Botswana.
PHOTOGRAPHIE DE David Doubilet, National Geographic

Les activités humaines menacent les océans de la planète. Plus de 80 % de la pollution marine provient d'activités terrestres. Du blanchissement des coraux à l'élévation du niveau de la mer, des écosystèmes marins entiers évoluent rapidement.

Le réchauffement planétaire entraîne des modifications de la chimie des océans et de nombreux processus océaniques, et il menace de nombreuses espèces d'animaux marins qui ne peuvent pas faire face à des températures plus élevées. La surpêche est un problème grave dans de nombreuses régions du monde. Les défenseurs de la nature préconisent la création de vastes réserves marines pour protéger la biodiversité des océans.

 

MENACES

  • Le réchauffement planétaire fait monter le niveau de la mer, menaçant ainsi les agglomérations côtières.
  • De nombreux pesticides et nutriments utilisés dans l'agriculture se retrouvent dans les eaux côtières, entraînant un appauvrissement en oxygène qui tue les plantes marines et les coquillages.
  • Les usines et les installations industrielles rejettent des eaux usées et autres eaux de ruissellement dans les océans.
  • Les marées noires polluent les océans, bien que les stations d'épuration américaines rejettent chaque année deux fois plus de pétrole que les déversements des pétroliers.
  • La pollution atmosphérique est responsable de près d'un tiers des contaminants toxiques et des nutriments qui pénètrent dans les zones côtières et les océans.
  • Des espèces invasives telles que les algues toxiques, le choléra et d'innombrables plantes et animaux ont pénétré dans les eaux portuaires et perturbé l'équilibre écologique.
  • L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture estime que 31,4 % des stocks de poissons sont soit épuisés, soit surexploités.

SOLUTIONS

  • Créer des parcs marins pour protéger la biodiversité.
  • Réduire les pratiques de pêche destructrices telles que le chalutage.
  • Réduire au minimum l'utilisation de sonars militaires qui peuvent blesser ou tuer des baleines et d'autres mammifères marins.
  • Aider les pêcheurs à maintenir leurs moyens de subsistance en intégrant les efforts de conservation.
  • Mettre en place des mesures pour réduire la quantité de poissons capturés accidentellement.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Environnement
Tout comprendre sur : l'acidification des océans
Environnement
Tout comprendre sur : la pollution marine
Environnement
Tout comprendre sur : les énergies renouvelables
Environnement
Tout comprendre sur : les énergies fossiles
Environnement
Élévation du niveau de la mer : les chiffres clefs

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.