Espace

Les plus beaux rendez-vous astronomiques de 2018

Préparez-vous à observer de magnifiques éclipses, la visite d'une comète, des valses planétaires et bien d'autres événements célestes en 2018.

De Andrew Fazekas

L'année 2018 promet de nombreuses réjouissances astronomiques pour les observateurs du ciel, dont deux éclipses lunaires et la visite d'une comète qui pourrait s'avérer particulièrement brillante.

Si de nombreux événements célestes sont attendus ces douze prochains mois, nous en avons sélectionné huit que tout astronome amateur rêve d'observer.

 

31 JANVIER - LA LUNE BLEUE

L'année 2018 apporte la promesse d'événements cosmiques parmi les plus facilement observables : deux éclipses lunaires, dont une totale. La première aura lieu le 31 janvier, lorsque l'ombre de la Terre éclipsera le disque lunaire à mesure que notre planète se fraiera un passage entre le Soleil et la Lune.

La pleine lune de cette nuit du 31 janvier sera aussi une Super Lune. "Super Lune" est le terme populaire pour désigner une pleine ou une nouvelle lune qui en astronomie coïncide avec une distance minimale séparant notre satellite de la Terre. Et comme cette lune sera aussi la seconde pleine lune du mois de janvier, elle sera aussi une "lune bleue". Il s'agit d'une pleine lune "supplémentaire" qui se produit lorsqu'une année comporte 13 pleines lunes, au lieu de 12 lors d'une année habituelle.

L'éclipse totale de la Lune commencera à 13h51 (heure de Paris). L'éclipse sera visible de l'Océan Pacifique, de l'Alaska, de l'ouest du Canada, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, d'Hawaï, d'Indonésie, des Philippines, de la Chine et du Japon. Les observateurs du ciel en Europe (France, Royaume-Uni, Espagne et Portugal) et en Amérique du Nord ne verront qu'une éclipse partielle, puisque le soleil sera encore haut dans le ciel.

 

7-8 MARS - LA PARADE DES PLANÈTES

Les astronomes matinaux pourront observer fin février-début mars un alignement planétaire dominant le ciel à  l'aube. Saturne, Mars et Jupiter sembleront se concerter dans le ciel. Durant quelques nuits à compter du 7 mars, la lune gibbeuse décroissante "visitera" chacune des planètes, comme pour les saluer. Et le 8 mars, la lune s'insérera même entre Mars et Jupiter.

 

15 JUILLET - VÉNUS A RENDEZ-VOUS AVEC LA LUNE

Au coucher du soleil, les observateurs du ciel scruteront la lune croissante qui apparaîtra pour une danse rapprochée avec Vénus. Les observateurs en Amérique du Nord seront les mieux placés pour voir ces deux mondes se rapprocher - ils sembleront séparés seulement d'1.6 degré, soit l'équivalent de trois disques lunaires.

 

27 JUILLET - ÉCLIPSE LUNAIRE TOTALE

Une seconde chance d'observer une éclipse lunaire se présentera le 27 juillet 2018. Cette éclipse totale sera observable depuis l'Amérique du Sud, l'Europe, l'Australie, l'Afrique et l'Asie. Cette fois, l'éclipse se produira une demi-journée après que la Lune aura atteint son apogée (le point le plus éloigné de la Terre). Cette lune sera par conséquent la plus petite de l'année. L'éclipse totale commencera à 21h30. L'astre passera dans l'ombre de la Terre, pour une éclipse totale.

 

27 JUILLET - MARS REVÊT SES HABITS DE LUMIÈRE

Le même jour que l'éclipse lunaire totale, Mars semblera glisser vers notre satellite. La Planète rouge sera en opposition au Soleil, depuis notre perspective. Dans cette position, Mars ressemblera à une étoile orange très brillante dans l'hémisphère sud.

L'orbite de Mars autour du soleil n'est pas parfaitement circulaire, et la Planète s'approche et s'éloigne de la Terre au fil du temps. Cette année, Mars sera tout particulièrement proche de la Terre après cette opposition au Soleil, s'approchant à 57 millions de kilomètres de la Terre le 31 juillet. Cette combinaison signifie que Mars sera plus brillante et plus grande à nos yeux qu'elle ne l'a été depuis 2003. Elle ne sera ensuite plus aussi proche de la Terre avant 2035.

Si la planète sera spectaculaire à l'œil nu, les observateurs munis de télescopes auront l'occasion unique de scruter la surface martienne.

 

11 AOÛT - ÉCLIPSE SOLAIRE PARTIELLE

Au lever du soleil le 11 août 2018, une éclipse solaire partielle pourra être observable dans les régions nord d'Europe et d'Amérique, ainsi qu'au Groenland, en Islande et en Asie. L'importance de l'éclipse dépendra de votre situation géographique. Les vues les plus spectaculaires depuis la Terre seront observables depuis les sites reculés en Russie et de larges pans du nord de la Chine, comme près de la ville d'Harbin, où la Lune couvrira 37 % du Soleil pendant quelques minutes avant le coucher du Soleil.

 

12-13 AOÛT - PLUIE DE MÉTÉORES DES PERSÉIDES

Considérée comme la plus intense des pluies de météores annuelles, les Perséides peuvent donner à voir plus de 60 étoiles filantes par heure. Cette année ce rendez-vous astronomique promet d'être particulièrement réjouissant puisque son pic coïncidera avec un ciel peu éclairé par la lune dans la nuit du 12 au 13 août 2018. Le mince croissant de lune se lèvera en tout début de soirée, créant d'excellentes conditions d'observation dans l'hémisphère nord.

 

12 DÉCEMBRE - LA VISITE D'UNE COMÈTE

Si les prédictions se vérifient, la comète 46P/Wirtanen pourra être suffisamment brillante en décembre pour être visible à l'œil nu. Si c'est le cas, ce sera la comète la plus brillante vue depuis l'hémisphère nord depuis 5 ans. L'intrus passera au périhélie -le point le plus proche du Soleil- le 12 décembre et traversera la brillante constellation du Taureau.

Seulement quatre jours après, la comète sera au plus près de la Terre, à seulement 11 millions de kilomètres de nous.

Une belle façon de terminer une année céleste des plus prometteuses ! À vos télescopes !

 

Andrew Fazekas, le spécialiste des cieux nocturnes, est l'auteur de Star Trek: The Official Guide to Our Universe et le présentateur des projections Mankind to Mars proposées par NG Live!. Retrouvez-le sur Twitter, Facebook et sur son site.

Lire la suite