Free Solo : les ascensions les plus impressionnantes d’Alex Honnold

Aujourd’hui considéré comme le meilleur grimpeur en solo intégral au monde, Alex Honnold doit son ascension historique d’El Capitan à un entraînement intensif et des capacités de concentration hors normes.

Alex Honnold n’a pas décidé du jour au lendemain de réaliser la première ascension en solo intégral d’El Capitan de Yosemite. Pendant plus de 10 ans, il s’est entraîné et a escaladé des parois dans le monde entier, franchissant des étapes importantes en escalade libre, qui consiste à grimper avec des cordes et un équipement servant uniquement à la sécurité, et en solo intégral, c’est-à-dire escalader sans avoir recours à des cordes ou équipement de sécurité.

En 2008, Alex Honnold réalise une rapide ascension en 83 minutes et en solo intégral du Moonlight Buttress, une paroi abrupte en grès de 365 mètres de haut située dans le parc national de Zion, exploit qui le propulse sur le devant de la scène internationale de l’escalade.

En 2009, Alex Honnold surprend le monde de l’escalade en réalisant la toute première ascension en solo intégral de la voie Regular Northwest Face de Half Dome, ce qui contribue à le propulser sur le devant de la scène internationale.
En 2009, Alex Honnold surprend le monde de l’escalade en réalisant la toute première ascension en solo intégral de la voie Regular Northwest Face de Half Dome, ce qui contribue à le propulser sur le devant de la scène internationale.
photographie de JIMMY CHIN, NATIONAL GEOGRAPHIC

Cinq mois plus tard, il escalade en solo intégral la face nord-ouest de Half Dome, une paroi en granite de plus de 600 mètres de haut, ascension visible dans le court-métrage “Alone on the Wall” (Seul sur la paroi en français). À l’époque, il s’agissait de l’ascension en solo intégral la plus difficile jamais réalisée. C’est au terme de deux heures et 15 minutes d’effort, dont plusieurs minutes passées le long d’une corniche large de 20 cm pour cause d’une « mini crise de nerfs », qu’Alex Honnold parvient au sommet. « En solo intégral, le doute est le plus grand des dangers », confie le jeune homme dans le documentaire.

En 2010, Alex Honnold réalise l’ascension en escalade libre du Half Dome et d’El Capitan en un petit peu plus de 11 heures, établissant ainsi de nouveaux records de vitesse pour l’ascension d’El Capitan et des deux voies à la suite. Accompagné de son partenaire d’escalade Sean Leary et pendant 24 heures d’affilées, Alex Honnold escalade également les 900 mètres d’El Capitan à trois reprises, pour un total d’un peu plus de 2 400 mètres d’ascension verticale. Les deux hommes établissent aussi un nouveau record du nombre d’ascensions consécutives. Toujours en 2010, Alex reçoit le titre d’Aventurier de l’année par National Geographic.

En juin 2012, il réalise l’ascension en escalade libre de la « trilogie » à Yosemite, c’est-à-dire l’ascension consécutive des trois plus grandes formations du parc, El Capitan, Half Dome et Mount Watkins. Au total, ce sont plus de 2 100 mètres de parois verticales qu’a gravi Alex Honnold en moins de 19 heures, battant son propre record établi avec Tommy Caldwell de deux heures. Sur les 2 100 mètres de l’ascension, seuls 150 n’ont pas été escaladés en solo intégral.

Tommy Caldwell (à droite) installe un rappel pour atteindre Aguja Saint Exupery, l’un des sept sommets du Fitz Roy. C’est en février 2014, au terme de cinq jours, qu’Alex Honnold et Tommy Caldwell ont réalisé la première traversée du Fitz Roy.
Tommy Caldwell (à droite) installe un rappel pour atteindre Aguja Saint Exupery, l’un des sept sommets du Fitz Roy. C’est en février 2014, au terme de cinq jours, qu’Alex Honnold et Tommy Caldwell ont réalisé la première traversée du Fitz Roy.
photographie de AUSTIN SIADAK

Moins d’une semaine après avoir réalisé la trilogie, référence de l’escalade de vitesse, Alex Honnold et Hans Florine s’attellent à battre le record de l’ascension la plus rapide de la voie du Nose, « la ligne la plus agréable qui passe par le milieu d’El Capitan », décrit Alex Honnold à National Geographic Adventure cette année-là. Les deux hommes établissent un nouveau record en deux heures, 23 minutes et 46 secondes, soit 13 minutes de moins que le précédent record détenu depuis 2010 par Dean Potter et Sean Leary.

En janvier 2014, Alex réalise l’ascension en solo intégral des 700 mètres de l’impressionnant Sendero Luminoso (le Sentier Lumineux en français) d’El Portrero Chico, situé au Mexique. Avant de se lancer dans cette ascension sans corde, Alex Honnold et le grimpeur Cedar Wright ont nettoyé la voie et Alex a gravi des portions de la paroi attaché à une corde pour repérer le parcours. « Pour moi, c’était un nouveau défi car c’est un style d’escalade différent. Ce n’était peut-être pas l’ascension la plus difficile, mais elle m’a procuré beaucoup de satisfaction », a confié le grimpeur à National Geographic Adventure un mois après son exploit.

En 2014, accompagné de Tommy Caldwell, Alex Honnold réalise en cinq jours la première traversée du Fitz Roy qui relie sept sommets le long de la ligne de la crête du cerro Fitz Roy, aussi appelé cerro Chaltén, une montagne qui se trouve en Patagonie. Alors qu’Alex Honnold considère que le solo intégral consiste à « marcher jusqu’à une paroi en short et T-shirt avec un sac à craie puis d’escalader », la traversée du Fitz Roy s’est avérée plus compliquée. Les deux hommes transportaient des sacs alourdis par leur équipement contre le froid, ont dû affronter des vents forts et des températures glaciales et partageaient un sac de couchage. « L’alpinisme consiste à transporter plein d’équipement et à être encombré », avait souligné Alex Honnold.

En février 2016, Alex Honnold et l’alpiniste Colin Haley établissent un nouveau record de vitesse lors de la traversée du Torre. Les deux hommes réalisent la deuxième ascension des quatre sommets patagons, le Cerro Standhardt, le Punta Herron, le Torre Egger et le Cerro Torre, en 20 heures et 40 minutes. Au total, il leur aura fallu 32 heures pour revenir à leur voiture, marche pour atteindre et revenir des pics incluse.

Free Solo : Alex Honnold escalade El Capitan sans aucun équipement
Free Solo : Alex Honnold escalade El Capitan sans aucun équipement

FREE SOLO, le film retraçant l'exploit d'Alex Honnold récompensé par l'Oscar® du meilleur documentaire, sera diffusé dimanche 24 mars sur National Geographic - Chaîne disponible avec myCANAL

Lire la suite