Sommaire du magazine National Geographic de décembre 2019 : Jérusalem secrète.

En surface, Jérusalem est un lieu saint pour les trois grandes religions monothéistes. Mais son sous-sol constitue l’un des sites archéologiques les plus actifs du monde.lundi 2 décembre 2019

De National Geographic

En décembre, le magazine National Geographic vous emmène au cœur de la Ville sainte où des fouilles mettent au jour des trésors antiques, attestant également de tensions séculaires. La politique, la religion et l’archéologie y sont étroitement liées. La cité est devenue l’un des sites archéologiques les plus affairés du monde, avec une centaine de fouilles par an.

Ville sainte pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, la Jérusalem moderne résulte de 300 ans de cultes, conquêtes, dévastations et reconstructions. Une capitale controversée pour un héritage contesté. Au fil des siècles, la vieille ville est devenue une mosaïque architecturale qui reflète les styles, les croyances et les priorités des conquérants du passé. Ceux qui ont reconstruit ou réaménagé ces structures ont disparu depuis longtemps, mais les traces de leurs ambitions subsistent. À l’image de cette large voie romaine, tout récemment découverte en sous-sol, dont la construction a été ordonnée par Ponce-Pilate.

Découvrez également notre enquête sur les tigres vivant en captivité aux États-Unis. Victimes de maltraitances, on les retrouve dans les petits zoos locaux ou des chez particuliers. Ils sont aujourd’hui bien plus nombreux en captivité dans ce pays qu’à l’état sauvage dans le monde entier.

Nous nous rendons aussi en Afrique où l’ONG African Parks, une organisation de protection de la nature, vient au secours des parcs mal en point afin de défendre la faune emblématique du continent contre le braconnage et les autres menaces humaines. Au parc National de Zakouma au Tchad, qui a perdu 90 % de ses éléphants au cours de la première décennie de ce siècle, African Parks a repris la gestion du site et les éléphants, désormais en sécurité, peuvent s’y reproduire.

Enfin, nous sommes allés sur le toit du monde ! Au-dessus de l’Himalaya, nos journalistes ont pu prendre conscience du risque d’inondations catastrophiques qui se profile. Les glaciers continuent leur fonte et d’immenses lacs se forment. Les villages himalayens sont de plus en plus exposés aux risques liés au changement climatique sur cette zone.

Enquêtes inédites et actualités scientifiques vous attendent dans le numéro de décembre 2019 du magazine National Geographic :

 

 

Sous Jérusalem, des fouilles révèlent un passé méconnu de la Ville sainte et mettent au jour des trésors antiques.

 

 

 

 

Les tigres sont une espèces en danger. Pourquoi y-a t-il plus de ces félins en captivité aux États-Unis qu'à l'état sauvage en Asie ?

 

 

 

 

 Au secours des parcs africains, l'ONG African Parks est partenaires des projets de protection de la nature du programme Last Wild Places ("derniers espaces sauvages") de la National Geographic Society.

 

 

 

La fonte rapide des 56 000 glaciers d'Asie crée des centaines de nouveaux lacs dans l'Himalaya et d'autres chaînes de haute altitude. Si le barrage naturel endiguant un lac glaciaire venait à céder, une inondation pourrait anéantir les villages des vallées en contrebas. 

Lire la suite