Légende du Far West : les chercheurs d’or de la vallée de la mort

Le célèbre parc national de Californie doit son nom macabre à un groupe de pionniers de la Ruée vers l’or, qui a traversé la zone désertique au milieu du XIXe siècle. Retour sur un voyage semé d'embûches.

Le site de « Burnt Wagons », « chariots brûlés », dans la Vallée de la ...
Le site de « Burnt Wagons », « chariots brûlés », dans la Vallée de la mort, marque l'emplacement où les 49ers, un groupe d’aventuriers perdus dans la région au XIXe siècle, ont abattu leurs bœufs et brûlé leurs chariots pour faire griller la viande.
Photographie de JERRYE ET ROY KLOTZ MD CC0 Wikimédia

300 000 aventuriers débarquent en Californie, entre 1848 et 1856, durant la Ruée vers l’or. À cette époque, une caravane de mormons, venus de Salt Lake City avec une vingtaine de chariots, s’aventure dans une zone mal connue du Golden State, située le long de la frontière sud-est avec le Nevada. C’est-à-dire à l’emplacement de l’actuel parc national de la Vallée de la mort. Leur but : rejoindre au plus vite la région de Sutter’s Mill, dans le nord de l’État, où de l’or a été découvert.

Mais le convoi reste bloqué durant plusieurs mois dans la dépression désertique, où les températures oscillent entre 0°C pendant la nuit et plus de 50 °C durant la journée. Le paysage : étendues de sel, roche sculptée par le vent, dunes de sable à perte de vue… 

Le groupe de pionniers, depuis baptisé les « Lost Forty-niners » (« les 49 perdus »), parviendra pourtant à traverser cette région inhospitalière. Pour subsister, ils mangent leurs bœufs, brûlent leur chariot pour cuire la viande et trouvent des sources d’eau. Enfin, deux membres décident de partir en éclaireur chercher de l’aide. Ils rejoignent un ranch, situé à plus de 400 km du campement, et reviennent ravitailler le groupe en vivres et en chevaux.

Grâce à ces renforts, le groupe quitte la région désertique par le col de Wingate, dans le sud-ouest de l’actuel parc national. Avant de partir, la légende veut qu’un membre du convoi ait prononcé ces mots : « Goodbye death valley ! » (« Adieu, vallée de la mort ! »). Il n’y eut pourtant qu’un décès durant la périlleuse traversée, celui d’un homme âgé et malade, qui mourut de froid.

Dans le numéro de juin 2018 du magazine National Geographic, un autre grand récit de l’histoire américaine : les pionniers disparus du Nouveau Monde.

 

 

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.