Sommaire du magazine National Geographic du mois de février 2024 : L'Algérie, un musée de sable et de pierre

De National Geographic
Publication 1 févr. 2024, 15:40 CET

Dans ce numéro de National Geographic, partez à la découverte d'un véritable musée à ciel ouvert : le parc national du Tassili n’Ajjer, au coeur du Sahara algérien. Peu connu et rendu difficile d’accès en raison de tensions géopolitiques régionales, cet immense massif montagneux s’étend sur 72 000 km2 – la superficie d’un pays comme l’Irlande. Il renferme un trésor : 15 000 dessins et gravures ornent ces roches de grès jaune orangé. 

Un musée de sable et de pierre

PHOTOGRAPHIE DE Matjaz Krivic

Si l’art rupestre du Tassili est connu des Touareg nomades depuis des générations, le monde l’a découvert avec l’archéologue français Henri Lhote, qui a passé seize mois sur place à étudier et à relever des centaines de ces œuvres en 1956 et 1957. Dans son livre À la découverte des fresques du Tassili, Henri Lhote écrivait qu’il considérait la région comme « le plus grand musée d’art préhistorique du monde ».

Zoom ensuite sur le verre, ce matériau devenu omniprésent. Les scientifiques le déclinent aujourd’hui en versions capables de se plier, de soigner ou encore d’équiper les plus grands télescopes de la planète. Bien que l’on ne sache pas exactement où il a été créé, quelques-unes des plus anciennes perles et autres ornements en verre ont été retrouvés en Mésopotamie. Les historiens supposent qu’il pourrait être apparu comme un sous-produit accidentel de la fabrication de céramique ou de métal, voilà 4500 ans environ.

Puis, direction les forêts tropicales humides de l'île de Bornéo. Au sein du luxuriant parc national de Gunung Palung, la faune et la flore prospèrent : on compte environ 2500 orang-outans ainsi que 2500 essences d'arbres.

Dans ce numéro, découvrez aussi le microcosme exubérant des mares formées par les pluies du printemps. Ces étendues d'eau éphémères fourmillent de vie. Quand une mare s’assèche, nombre de ses habitants s’enfoncent dans la forêt alentour et reviennent l’année suivante, quand la pièce d’eau se reforme.

Enfin, plongez dans les eaux de moins en moins froides de l'Atlantique Nord. Là-bas, les hivers doux mettent en péril la survie des phoques.  

Enquêtes inédites et actualités scientifiques vous attendent dans le numéro de février 2024 du magazine National Geographic :

Un musée en plein désert

PHOTOGRAPHIE DE Matjaz Krivic

Le Sahara algérien renferme des oeuvres qui constituent l'une des plus grandes collections d'art préhistorique du monde. 

 

 

 

 

 

L'âge du verre

PHOTOGRAPHIE DE CHRISTOPHER PAYNE

Le monde moderne fonctionne grâce au verre, un matériau devenu essentiel à l'humanité. 

 

 

 

 

 

Ces mares où la forêt bouillonne de vie

PHOTOGRAPHIE DE TRISTAN SPINSKI

Les pluies printanières remplissent d'eau de petites oasis éphémères, source de vie indispensable. Elles disparaissent ensuite jusqu'au retour de leur cycle annuel. 

 

 

 

 

Le coeur vert de Bornéo

PHOTOGRAPHIE DE Tim Lamán

À l'origine simple réserve forestière, Gunung Palung, en Indonésie, est aujourd'hui un immense parc national qui protège certaines des plus importantes forêts tropicales humides de la planète et la faune qu'elles abritent. 

 

 

 

À la dérive

PHOTOGRAPHIE DE Jennifer Hayes

Scientifique devenue photographe, Jennifer Hayes documente la naissance des bébés phoques dans l'Atlantique Nord-Ouest depuis plus de dix ans. Alors que les hivers deviennent de plus en plus chauds, elle évoque leur lutte pour survivre. 

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.