Comment les Français non-prioritaires parviennent-ils à se faire vacciner ?

Certains citoyens non-prioritaires à la vaccination contre la COVID-19 en France parviennent à obtenir leur première dose de vaccin grâce aux stocks non-utilisés dans les centres de vaccination.

Publication 12 avr. 2021 à 11:40 CEST
Une infirmière prépare des doses du vaccin Pfizer-BioNTech en vue de leur administration. Une nouvelle étude ...

Une infirmière prépare des doses du vaccin Pfizer-BioNTech en vue de leur administration. Une nouvelle étude montre que le taux de réactions allergiques à ce vaccin est extrêmement bas.

Photographie de Hannah Yoon, Redux

Alors que les indicateurs confirment que l’épidémie de coronavirus est à nouveau à la hausse en France, de nombreux soignants ont exprimé leur mécontentement, signalant que des doses de vaccins terminaient leur course dans les collecteurs de déchets. Pour contrer ce non-sens, alors que la vaccination apparaît comme une réponse à la flambée épidémique de cas de coronavirus, deux sites indépendants ont été lancés pour aider les personnes désireuses d’être vaccinées contre les formes graves de la COVID-19.

« Aucune dose perdue » telle est la devise de Covidliste.com. Ce site, mis à disposition des Français par deux spécialistes du traitement des données et par un pneumologue de l’hôpital Foch de Suresnes, prend la forme d'une liste d’attente pour les centres de vaccination contre la COVID-19. N’importe quelle personne majeure peut s’inscrire sur Covidliste. À ce jour près de 527 707 volontaires sont déjà inscrits et « 558 d’entre eux ont déjà été mis en relation avec l’un de nos 51 partenaires ! » souligne le site Internet. Un partenariat avec le vaccinodrome du Stade de France vient d’être officialisé ce vendredi 9 avril.

« Nous invitons tous les centres de vaccination, quelle que soit leur taille, à s’inscrire sur notre outil, gratuit et sécurisé, afin d’accélérer la campagne vaccinale en France » a expliqué à nos confrères du Parisien Martin Daniel, data scientifique et co-fondateur de Covidliste. L’objectif : éviter le gâchis de doses de vaccins.

De fait, lorsqu’un flacon de vaccins à ARN est ouvert, qu’il s’agisse du vaccin Pfizer/BioNTech ou du vaccin Moderna, il contient six doses conservables pendant six heures. Lorsqu’un patient ne se présente pas à un rendez-vous, la dose peut être perdue.

Dans la même lignée, Vite Ma Dose ! est un outil mis en place dans la continuité de CovidTracker qui permet également de signaler les rendez-vous disponibles dans différents départements en France. Hormis ces deux sites, les personnes qui ne font pas partie des catégories de population prioritaires à la vaccination peuvent également appeler les centres de vaccination ou les pharmacies pour savoir s’il reste des doses non-utilisées.

L'accélération de la vaccination est le mot d'ordre du gouvernement pour faire face à une troisième vague épidémique particulièrement virulente. D’après les derniers chiffres du Ministère de la Santé, 10 millions de personnes auraient reçu une première dose de vaccin contre près de 3. 4 millions pour les deux doses. Ce qui revient à dire que 4.99 % des Français ont reçu les deux doses nécessaires à une protection optimale contre les formes graves du coronavirus.

En France, le défi de la vaccination a récemment connu quelques vacillements après la détection de rares cas de thrombose chez des personnes ayant reçu le vaccin AstraZeneca. Si ce dernier suscite toujours beaucoup de défiance chez les Français, les experts de l’Agence européenne du médicament ont rendu la semaine dernière leur rapport sur ledit vaccin, dont l’utilisation est toujours considérée comme plus bénéfique que risquée. Si la France a commandé 45 millions de doses de ce vaccin suédo-anglais, les 550 000 personnes de moins de 55 ans ayant déjà reçu une dose du vaccin AstraZeneca devraient finalement recevoir une seconde dose d’un autre vaccin, Pfizer-BioNTech ou Moderna, selon les recommandations de la Haute Autorité de santé, éditées vendredi 9 avril. 

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.