La pandémie de coronavirus perturbe les déplacements de personnes et de voyageurs. Retrouvez l’ensemble de nos articles dédiés sur le coronavirus>>

Comment soutenir le tourisme durable ?

Un grand nombre de voyageurs souhaitent soutenir un tourisme plus durable, mais le concept même et les méthodes pour y parvenir ne sont pas toujours clairs.

De George W. Stone
Publication 30 juin 2022, 12:32 CEST
La reforestation corallienne permet de restaurer les récifs désolés autour de l'île de Landaa Giraavaru sur l'atoll ...

La reforestation corallienne permet de restaurer les récifs désolés autour de l'île de Landaa Giraavaru sur l'atoll de Baa, aux Maldives.

PHOTOGRAPHIE DE George Steinmetz

Le terme « surtourisme » est relativement nouveau, mais sa nouveauté n’enlève rien à sa signification pour le moins pertinente : « un nombre excessif de visites touristiques dans une destination ou une attraction populaire, entraînant des dégâts sur l’environnement et les sites historiques locaux, ainsi qu’une une baisse de la qualité de vie des résidents », selon l’Oxford Dictionary.

Alors que les voyages se remettent doucement du creux dû à la pandémie, les voyageurs recommencent à subir les conséquences du surtourisme dans des destinations certes attrayantes, mais également bondées. L’Organisation mondiale du tourisme des Nations unies, en collaboration avec des partenaires des secteurs public et privé, a fait du 27 septembre la Journée mondiale du tourisme et aborde à cette occasion les questions des impacts sociaux, politiques, économiques et environnementaux du tourisme.

Cette journée met en lumière l’importance du tourisme durable afin d’inciter non seulement les voyageurs, mais aussi l’industrie du voyage dans son ensemble à soutenir des objectifs tels que la protection de l’environnement, la lutte contre le changement climatique, la réduction de la consommation de plastique et le développement économique des communautés touchées par le tourisme.

 

LES CONSOMMATEURS POUR UN TOURISME DURABLE

Une enquête menée par National Geographic auprès de 3 500 adultes américains a révélé une forte volonté de soutenir la durabilité. C’est une bonne nouvelle, mais le défi sera d’aider les voyageurs à prendre des mesures significatives. Selon l’enquête, qui a été menée en 2019, si 42 % des voyageurs et voyageuses américains seraient prêts à donner la priorité aux voyages durables à l’avenir, seuls 15 % d’entre eux connaissent suffisamment la signification et les implications du tourisme durable.

Les consommateurs qui comprennent le mieux le concept de voyage durable sont principalement jeunes, puisque 50 % ont entre 18 et 34 ans. Parmi ceux qui comprennent le concept, 56 % reconnaissent que les voyages ont un impact sur les communautés locales et qu’il est important de protéger les sites naturels et les lieux culturels.

Cette enquête a permis d’informer les entreprises expérimentales de National Geographic spécialisées dans les voyages et les médias, et a ouvert des conversations destinées à créer des solutions autour de la durabilité. Nos contenus liés aux voyages visent à promouvoir les pratiques respectueuses de l’environnement, la protection du patrimoine culturel et naturel, les avantages sociaux et économiques pour les communautés locales, et à inciter les voyageurs à devenir des ambassadeurs de la conservation. En bref, nous considérons chaque voyageur comme un explorateur curieux qui cherche à construire une éthique consistant à conserver tous les éléments qui rendent une destination unique.

 

DES PRATIQUES INNOVANTES

National Geographic Expeditions organise des centaines de voyages chaque année, sur les sept continents et vers plus de quatre-vingt destinations. Enracinée dans l’héritage d’exploration de la National Geographic Society, l’entreprise soutient la mission de cette dernière : inciter les populations à se soucier de la planète en leur offrant des opportunités intéressantes de l’explorer. Les recettes de tous les programmes de voyage soutiennent les efforts de la National Geographic Society visant à améliorer la compréhension du monde grâce à l’exploration, l’éducation et la recherche scientifique.

National Geographic Expeditions propose toute une gamme d’expériences de voyage en groupe, y compris des expéditions terrestres, des croisières et des aventures actives, dont beaucoup se déroulent autour d’éco-hébergements dont les pratiques durables sont rigoureusement contrôlées.

Ces hébergements indépendants intègrent des pratiques innovantes en matière de durabilité dans leurs activités quotidiennes, notamment en soutenant le patrimoine naturel et culturel, en s’approvisionnant en produits locaux et en soutenant les communautés locales.

Par exemple, le Grootbos Lodge en Afrique du Sud a créé une fondation afin de soutenir la ferme communautaire et le centre de formation de Masakhane. Par le biais de ce programme, l’éco-hébergement a donné des parcelles de terre aux personnes de la région qui ont suivi la formation, augmentant ainsi leurs revenus et leur accès à des aliments locaux et sains. À ce jour, ce programme a bénéficié à plus de 138 membres de la communauté.

En tant que marque médiatique, National Geographic encourage les voyageurs et voyageuses à rechercher et à soutenir les établissements qui ont pour mission de protéger les populations et l’environnement. Ces hébergements ont non seulement un impact direct et significatif sur leurs propres communautés, mais le fait de séjourner dans l’un d’entre eux permet d’enseigner aux voyageurs des moyens efficaces de préserver et de protéger les lieux qu’ils visitent.

 

SOUTENIR LA DURABILITÉ

L’industrie du voyage dépend fortement de la santé des communautés, des environnements et des cultures locales. Comme le soulignent de nombreux experts, pour parvenir à un tourisme durable, nous devons investir dans les lieux touchés par le surtourisme et le changement climatique afin de favoriser leur résilience.

(À lire : Les espaces naturels les plus menacés devraient-ils être interdits aux touristes ?)

Le reportage de National Geographic souligne l’importance de réduire notre empreinte carbone et encourage les voyageurs à sortir des sentiers battus et à prendre le temps, à respecter les différences culturelles et à investir dans les communautés, à se reconnecter avec la nature et à soutenir les organisations qui protègent la planète.

Le storytelling peut aider en mettant en lumière les problèmes engendrés par le tourisme, et en faisant apparaître des pratiques et des technologies permettant d’atténuer les impacts négatifs de celui-ci. L’un des principaux objectifs de la mission de National Geographic Voyage est d’approfondir le sujet du tourisme durable et de fournir des ressources, des astuces pratiques et des conseils sur les destinations aux voyageurs et voyageuses qui souhaitent explorer le monde dans toute sa beauté, et ce tout en laissant une empreinte moins importante.

 

COMMENT AIDER ?

Lorsque vous êtes en déplacement, gardez à l'esprit nos conseils pour voyager de manière durable. Lorsque vous le pouvez, évitez de vous rendre dans des endroits sur-touristiques. N’encouragez pas la venue de foules dans les zones fragiles lorsque vous utilisez les réseaux sociaux. Pour ce faire, utilisez des tags de géolocalisation génériques plutôt que spécifiques afin de réduire les risques que des touristes enhavissent un site spécifique. Si vous voyagez vers des destinations telles que l’Islande, la Nouvelle-Zélande, Haïda Gwaii et Hawaï, signez et adhérez aux engagements demandés aux visiteurs consistant à faire preuve de prudence, à protéger la nature et à respecter la culture locale.

George W. Stone est le rédacteur en chef de National Geographic Travel.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Voyage
Quand les voyageurs participent à la replantation de coraux
Voyage
Les espaces naturels les plus menacés devraient-ils être interdits aux touristes ?
Voyage
Ukraine : la tradition des couronnes de fleurs revient à la vie
Voyage
Ce parc américain méconnu est un paradis pour la faune
Voyage
Cet homme a vécu seul sur une île déserte pendant 31 ans

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.