Ciel orange : un aperçu de ce qui nous attend

De plus en plus récurrents, les feux de forêt provoquent une dégradation importante de la qualité de l'air. Comment s'y préparer et s'en protéger ?

De Stuart Palley
Publication 13 juin 2023, 11:46 CEST
nyc-wildfire-smoke-orange

Un bateau isolé navigue sur l'East River à New York, le 7 juin 2023. Les vents soufflant la fumée des feux de forêt canadiens vers le sud, une grande partie des États-Unis a été enveloppée d'un brouillard de fumée toxique, ce qui, selon les experts, se produira de plus en plus souvent en raison du réchauffement progressif de la planète.

PHOTOGRAPHIE DE Jake Price

Face à l’augmentation des feux de forêt provoquée par le changement climatique, les spécialistes constatent que de plus en plus de fumée s’élève dans la haute atmosphère chaque année. En fonction du vent et des conditions météorologiques, cette fumée peut se propager jusqu’à des centaines, voire des milliers de kilomètres de son point d’origine, comme la côte est des États-Unis a pu l’observer la semaine dernière.

Alors que la planète est en plein réchauffement, la gravité, la fréquence et la durée des feux ne devraient qu’augmenter dans les prochaines années. Ayant photographié plus de 125 feux de forêt en Californie au cours de la dernière décennie, j’ai réuni quelques conseils utiles et bonnes pratiques afin de vous aider à réduire votre exposition à l’air nocif lorsque les fumées se rapprochent de votre région.

 

LES INCENDIES SONT EN AUGMENTATION

Aux États-Unis, les dix pires saisons des feux de forêt en termes d’hectares brûlés ont toutes eu lieu depuis 2004. De nouveaux records de superficie, de maisons détruites ou de vies perdues sont établis, puis battus, chaque année.

Le « Dixie Fire » brûle au nord-ouest de Quincy, en Californie, le 27 juillet 2021. Les flammes de ce gigantesque incendie ont brûlé près de 390 000 hectares dans cinq comtés, ce qui en fait le deuxième plus grand incendie de l'histoire de l'État.

PHOTOGRAPHIE DE Stuart Palley

Ces événements, qui touchent de nombreuses populations à travers le monde, deviennent également de plus en plus fréquents et probables, le changement climatique créant des conditions qui favorisent la croissance des grands feux de forêt, telles que la chaleur, la sécheresse et le déficit de pression de vapeur de plus en plus important.

 

QUE FAIRE POUR SE PROTÉGER ?

En tant qu’individus, nous n’avons aucun pouvoir sur les conditions météorologiques ou la destination de la fumée. Cependant, nous pouvons nous préparer afin de nous protéger du pire.

Suivez les prévisions relatives à la qualité de l’air dans votre région : En France, la qualité de l’air est évaluée par les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA), regroupées dans le réseau ATMO. Grâce au travail de ces dernières, vous pouvez suivre l’évolution de la qualité de l’air dans votre région en temps réel, et ainsi de comprendre les risques auxquels vous êtes potentiellement confrontés. Aux États-Unis, ces informations sont regroupées sur le site internet Airnow.gov.

Vue du parc Presidio enveloppé d'une fumée orange foncé à San Francisco le 9 septembre 2020. Près de 9 900 incendies de forêt ont ravagé la Californie cette année-là, soit plus du double du record précédent.

PHOTOGRAPHIE DE Gabrielle Lurie, The San Francisco Chronicle, Getty Images

Lorsque la qualité de l’air est particulièrement mauvaise, travailler en intérieur permet de mieux contrôler son environnement atmosphérique. Les personnes qui travaillent en extérieur doivent limiter leur activité physique ; aux États-Unis, des recommandations officielles relatives à la qualité de l’air extérieur sont en cours d’élaboration, et certains États, comme l’État de Washington, exigent même que les travailleurs soient équipés de masques les jours où la qualité de l’air présente des risques très élevés.

À l’extérieur, portez un masque de protection anti-particules : Pour assurer une meilleure étanchéité et pour vous assurer que vous n’aspirez pas de particules de fumée lorsque vous inspirez, les masques les plus efficaces sont dotés de deux sangles, l’une au-dessus et l’autre en dessous des oreilles. Les masques N95 ou FFP2 sont les plus adaptés.

La fumée de l'incendie « Thomas » crée des tons orange lors du coucher du soleil dans la forêt nationale de Los Padres, le 13 décembre 2017. À l'époque, Thomas était le plus grand incendie de forêt de l'histoire moderne de la Californie ; il a brûlé 114 078 hectares de terre. Il occupe désormais la huitième place du podium.

PHOTOGRAPHIE DE Stuart Palley

Vous pouvez obtenir des niveaux de protection plus élevés avec des masques P100 tels que les Sundstrom SR-100, parfois utilisés par les pompiers en milieu naturel. Les masques de protection supérieure coûtent plus cher, sont plus encombrants et moins pratiques pour un usage occasionnel. Pour plus de confort, vous pouvez également vous procurer un masque N95 ou FFP2 doté d’une soupape d’expiration ; ces derniers réduisent la formation de buée et l’accumulation d’humidité et de chaleur lors de l’expiration de l’air.

Investissez dans un meilleur filtre à air : Si votre maison ou votre bureau est équipé d’un système de climatisation central, assurez-vous que votre filtre à air soit conçu pour des particules de 2,5 micromètres (PM2,5). Ce type de filtre coûte généralement plus cher qu’un simple filtre à poussière, mais est plus efficace face aux petites particules de fumée en suspension dans l’atmosphère. Si votre filtre est sale, pensez à le remplacer. Quoi qu’il arrive, veillez à le remplacer tous les trois mois pendant la saison des feux de forêt, et tous les six mois dans des conditions normales d’utilisation.

Créez votre propre système de filtration d’air : Que vous disposiez d’une climatisation centrale ou d’une climatisation de fenêtre, vous pouvez compléter votre système de purification d’air à l’aide d’une boîte Corsi-Rosenthal. Pour un budget raisonnable, ce type de purificateur à faire soi-même est robuste et permet de renouveler l’air sur une surface d’environ 50 mètres carrés, cinq fois par heure.

Le 6 juin 2023, la qualité de l'air à New York était l'une des pires au monde, la fumée des feux de forêt en provenance du Canada ayant recouvert les États-Unis. Bien que ce ciel orange soit inhabituel pour la côte est, il est malheureusement devenu commun sur la côte ouest du pays.

PHOTOGRAPHIE DE Jake Price

Le fonctionnement de ce système est simple. L’air est aspiré à travers le filtre, puis expulsé vers le haut par le ventilateur. Sa fabrication ne nécessite que du carton, du ruban adhésif, un ventilateur et des filtres à air, des éléments que vous pouvez trouver facilement dans les magasins de bricolage près de chez vous. Notez que vous devrez tout de même porter un masque à l’extérieur. Prévoyez de laisser de l’espace autour du ventilateur pour que l’air puisse passer correctement à travers les filtres.

Prenez soin de vos yeux : Les gouttes ophtalmiques en vente libre sont parfaites pour les yeux irrités par les particules. Elles aident à lubrifier la surface de l’œil et à évacuer les éléments indésirables.

Faites vos achats en avance, bien avant l’été : Vous aurez ainsi tous les éléments dont vous aurez besoin au moment de l’arrivée des fumées ; les stocks s’épuisent vite pendant les épisodes de fumée et de feux de forêt.

Envisagez de quitter la ville : Si vous êtes une personne à haut risque et que vous avez les moyens et la capacité de le faire, il peut être préférable de quitter votre domicile si votre région est touchée par la fumée. Les personnes souffrant d’asthme et de maladies cardiaques ou pulmonaires sont généralement celles qui encourent le plus de risques, mais nous vous recommandons de contacter un professionnel de santé si vous avez le moindre doute.

Les pompiers combattent un feu de forêt qui s'est déclaré au début du mois de juillet 2018 à Basalt, dans le Colorado. L'incendie a mis des mois à être entièrement circonscrit, et a brûlé plus de 4 800 hectares.

PHOTOGRAPHIE DE Pete McBride, Nat Geo Image Collection

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.