De l'Inde au Mexique, le souci est devenu une fleur symbolique

Depuis des décennies, nos photographes capturent la joie que procurent les soucis, des fleurs colorées qui sont devenues un élément emblématique de nombreuses célébrations telles que Divali ou le Día de los Muertos.

De Amy McKeever
Publication 9 nov. 2022, 17:33 CET
Les couleurs orange, jaune et rouge des soucis décorent la table que les vendeurs de fleurs ...

Les couleurs orange, jaune et rouge des soucis décorent la table que les vendeurs de fleurs ont dressée dans les rues de Jaipur, au Rajasthan, en Inde. Ces fleurs sont présentes dans toute l'Inde pendant les festivals et jouent un rôle tout aussi important lors du jour des Morts au Mexique.

PHOTOGRAPHIE DE Matthieu Paley, Nat Geo Image Collection

Les soucis sont partout au début du mois de novembre. Dans de nombreux foyers de l’Inde et de sa diaspora, des guirlandes de ces fleurs orange et jaune flamboyant ornent les portes et les tables en l’honneur de Divali, une fête des lumières de cinq jours qui est organisée chaque automne.

Fin octobre, des bouquets de soucis commencent également à apparaître dans les foyers à travers le Mexique et l’Amérique centrale. Chaque année, cette fleur appelée flor de muerto occupe une place importante dans les célébrations traditionnelles du Día de los Muertos, le jour des Morts, célébré au début du mois de novembre. Elle rappelle à celles et ceux qui l’observent que la vie est courte, tout en rendant hommage à tous les êtres chers qui ne sont plus de ce monde.

Originaires des Amériques, les soucis jouent un rôle cérémonial important au Mexique depuis l’époque précolombienne. Les Nahuas croyaient que ces fleurs étaient un cadeau offert par le dieu du soleil « pour leur permettre d’honorer leurs morts ».

Cependant, depuis que les commerçants espagnols et portugais les ont transportés en Inde il y a plus de 350 ans, les soucis ont également été les vedettes des célébrations sur le continent tout entier. Au-delà de Divali, ils sont également omniprésents dans les mariages et autres fêtes religieuses.

Les photographes de National Geographic capturent depuis longtemps la joie que procurent ces fleurs colorées à ces deux cultures. Parcourez nos archives photographiques et découvrez pourquoi le souci est devenu aussi emblématique.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Histoire
Pourquoi Divali est la fête la plus importante d’Inde
Histoire
Des bonbons ou un sort ? Comment la chasse aux bonbons est devenue une tradition d'Halloween
Histoire
Au Mexique, ces femmes rompent la tradition en prenant (littéralement) leur envol
Histoire
Día de los Muertos : dix choses à savoir sur la fête des Morts au Mexique
Histoire
Ces familles mexicaines sont obligées de vivre séparées pour pouvoir survivre

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.