Pourquoi célèbre-t-on la Saint Valentin ?

Mais d'où vient la Saint Valentin ? Et pourquoi la célébrons-nous chaque année ?

Des hommes de la Rome ancienne se prêtent au rite de fertilité de la Lupercalia.
Des hommes de la Rome ancienne se prêtent au rite de fertilité de la Lupercalia.
photographie de LABROUSTE DEL., MARY EVANS PICTURE LIBRARY/ALAMY

Mais d'où vient donc la Saint Valentin ? Et pourquoi y associe-t-on la notion d'amour, à grands renforts de présents et de mots doux ? La réponse est à la fois à chercher dans le passé ancien et les coutumes plus modernes.

 

LES RACINES ROMAINES DE LA SAINT VALENTIN

Tout comme Halloween, les racines de la Saint Valentin sont avant tout païennes. La fête des amoureux a pour origine les fêtes romaines durant lesquelles les hommes se dévêtaient avant de se couvrir d'une peau de mouton ou de chien pour accroître, pensaient-ils, leur fertilité avant de rencontrer des jeunes filles, comme l'explique Noel Lenski de l'université du Colorado.

La célébration annuelle, païenne, était appelée la Lupercalia, et était tenue chaque année le 15 février. Les festivités ont été très populaires jusqu'au 5e siècle de notre ère, soit plus de 150 ans après que l'empereur Constantin a imposé la chrétienté à tout l'Empire Romain.

La Lupercalia était « clairement une fête très populaire, même dans un environnement où les nouveaux Chrétiens tentaient de la faire interdire, » indique Noel Lenski. « Il y a donc une raison qui a fait que les Chrétiens se sont approprié ces festivités. » L'Église romaine a alors dédié le festival à Saint Valentin.

Selon la légende, au 3e siècle après Jésus-Christ, l'empereur romain Claude II, qui cherchait à renforcer les rangs de son armée, a interdit aux jeunes hommes de se marier. Valentin, dit-on, a fait fi de l'interdiction et a célébré des mariages en secret.

Pour cet outrage, Valentin aurait été exécuté en 270 après Jésus-Christ, le 14 février.

Que l'histoire soit vraie ou non, c'est une version qui a permis aux chrétiens de s'approprier la Lupercalia.

 

LA SAINT VALENTIN MODERNE : UNE AFFAIRE ÉCONOMIQUE ?

De nos jours, la Saint Valentin est volontiers associée aux marques d'affection matérielles. Aux États-Unis, où la Saint Valentin est une véritable célébration de l'amour au sens large, ne s'appliquant pas qu'aux seuls amants, génère chaque année plus de 17,6 milliards de dollars de ventes de fleurs, de cartes, de cadeaux et de chocolats, selon les chiffres de la National Retail Federation (NRF).

En France aussi, la Saint-Valentin reste un temps « fort » de consommation. « La Saint-Valentin demeure un temps fort de la consommation » a déclaré à l'AFP Agnès Crozet, secrétaire générale de l'Observatoire société et consommation (Obsoco), qui précise que « 50% des couples vont la fêter. Quelles qu'en soient les raisons, ils se donnent les moyens de leurs ambitions, puisque leur budget moyen serait de 120 euros » ajoute-t-elle, citant une étude de l'institut YouGov pour Poulpeo.

« C'est une façon de célébrer l'amour que les jeunes tiennent à respecter, comme leurs aînés » note Agnès Crozet, afin de « s'inscrire dans un rituel social qui les dépasse. »

 

QU'EST-CE QUE L'AMOUR ? 

Avant tout à la Saint Valentin, il est question d'amour. Mais qu'est-ce que l'amour d'un point de vue scientifique ?

Helen Fisher est anthropologue à l'université du New Jersey et auteur de plusieurs livres sur l'amour, dont Why We Love: The Nature and Chemistry of Romantic Love (Pourquoi nous aimons : la nature et la chimie de l'amour romantique).

La chercheuse distingue trois formes d'amour reconnues par le système nerveux, qui conduisent à l'accouplement et à la reproduction.

  • Désir sexuel
  • Amour romantique (obsession, passion, engouement)
  • Attachement (la sécurité et la rassurance d'être avec un partenaire sur le long-terme)
"Amour éternel" - Cet homme et cette femme sont les plus vieux fermiers du village de Tra Que, au Vietnam. Leur amour dure depuis plus de 60 ans.
"Amour éternel" - Cet homme et cette femme sont les plus vieux fermiers du village de Tra Que, au Vietnam. Leur amour dure depuis plus de 60 ans.
photographie de Ly Hoang Long, National Geographic Your Shot

Ces systèmes cérébraux jouent tous un rôle dans la formation de l'amour. Ils opèrent différemment et indépendamment, mais une relation amoureuse idéale les réunit tous.

« C'est en un sens le désir sexuel qui vous fait sortir de chez vous à la recherche d'un compagnon ou d'une compagne, » dit-elle. « L'amour romantique vous permet de vous projeter dans une relation durable, et l'attachement est une évolution qui vous permet d'accepter la personne choisie, suffisamment longtemps du moins pour élever des enfants ensemble. »

Pour Helen Fisher, la Saint Valentin, n'a longtemps inclus que deux de ces trois systèmes cérébraux : le désir sexuel et l'amour romantique. 

« Mais une fois qu'il y a désir sexuel et amour romantique, il y a implicitement une expression d'attachement sincère. »

Lire la suite