Dix activités à faire en Alaska

Entre achats de produits fabriqués par des autochtones et bains de forêt dans un écosystème clé, voici les principales activités à ne pas manquer dans cet État peu visité des États-Unis.

De Jenna Schnuer
Publication 18 janv. 2024, 13:01 CET
La rivière Alatna traverse le parc national de Gates of the Arctic en Alaska, un État ...

La rivière Alatna traverse le parc national de Gates of the Arctic en Alaska, un État connu pour sa nature préservée.

PHOTOGRAPHIE DE Katie Orlinsky, National Geographic

L’Alaska, avec ses deux millions de kilomètres carrés de terres et les 100 000 kilomètres de côtes, offre une telle abondance de paysages idylliques et d'expériences à vivre qu’on ne saurait plus où donner de la tête. De l'observation de baleines et d’ours à la découverte de l'art indigène, voici les meilleures façons de découvrir l'État le plus septentrional des États-Unis.

 

LOGEZ DANS UNE CABANE RUSTIQUE ET ÉVADEZ-VOUS

À mi-chemin entre le camping sous tente et le glamping, contraction de glamour et camping, se trouve l'un des moyens les moins connus de passer la nuit en plein air en Alaska : les public use cabins (cabines à usage public), qu’on trouve sur Recreation.gov. Celles de Priest Rock constituent une bonne option puisqu’elles sont situées sur un marécage sur les rives du lac Clark, une halte pour les oiseaux migrateurs. Depuis Anchorage, prenez un vol charter jusqu'à Port Alsworth, où des services de guide assurent la dernière étape en bateau. Vous pouvez également louer des kayaks à emporter avec vous.

« La cabane est tellement apaisante [et offre] une vue magnifique sur le lac Clark et la vallée de Currant Creek », déclare Beth Hill, co-gérante de Tulchina Adventures, un service de guide basé à Port Alsworth. Elle ajoute que tôt le matin et tard le soir, « les ours, les lynx et les loutres ont tendance à être davantage éveillés ».

Les aurores boréales projettent une lueur semblable à celle de néons sur les campeurs du parc national des Gates of the Arctic. De nombreuses agences touristiques en Alaska sont spécialisées dans l'observation et la photographie des aurores boréales.

PHOTOGRAPHIE DE Katie Orlinsky, Nat Geo Image Collection

ADMIREZ LES AURORES BORÉALES

Si l’été est la haute saison pour les voyages en Alaska, un voyage de septembre à mars vous permettra peut-être de voir des aurores boréales, qui tourbillonnent généralement dans les ciels clairs et sombres de cette période. Les photographier est une science à part entière. Des agences touristiques telles que Fairbanks Aurora Tours organisent des excursions axées sur la photographie juste à l'extérieur de la ville de Fairbanks. L'Institut de géophysique de Fairbanks, qui gère le site web Aurora Forecast, propose de se plonger dans la science des aurores. Pour obtenir des prévisions détaillées, visitez le site de l'agence scientifique NOAA ou suivez l'évolution des aurores grâce à l'application My Aurora Forecast.

Les habitant de Fairbanks se rendent généralement à Creamer's Field pour observer les aurores. Au sud de Fairbanks, près du parc national de Denali, la ville de Healy aussi est parfaite si vous avez la chance d’en observer. Les hébergements sont limités à proximité du parc, mais l'EarthSong Lodge à Healy reste ouvert tout au long de l'année et propose des excursions en chiens de traîneau pour plus de sensations. 

 

EXPLOREZ LA ZONE INTERTIDALE 

L'Alaska offre de nombreuses zones intertidales qui permettent d'explorer la richesse de la vie marine. Les étoiles de mer violettes et rouges s'accrochent aux rochers tandis que des oiseaux de la famille des scolopacidae chassent les larves d'insectes et les palourdes au bord de l'eau. Dans les bassins de marée, cherchez les coquilles à motifs des chitons, un groupe de mollusques ovales, et les anémones dont les tentacules élégants s'étirent pour attraper leurs proies. Enfilez une combinaison et plongez avec Snorkel Alaska pour repérer les concombres de mer et nager à travers une forêt d’algues dans les eaux froides et claires au large de Mountain Point, à huit kilomètres de Ketchikan.

 

ACHETEZ DES PRODUITS FABRIQUÉS PAR DES AUTOCHTONES POUR LA BONNE CAUSE

Un bracelet dont les motifs fluides ont été gravés par un orfèvre Tlingit, un panier tressé à la main à partir d'herbes locales, des moufles en peau de castor décorées de perles colorées qui représentent des baies de saumon… Les différentes cultures présentes dans l’État semblent rendre infinie la variété d’arts. Vous trouverez de magnifiques trésors à la boutique d'artisanat de l'Alaska Native Medical Center à Anchorage. Les artistes récupèrent la majeure partie des bénéfices des ventes, ce qui est assez rare, et le reste est utilisé pour soutenir les services aux patients et les bourses d’études. 

 

OBSERVEZ DES OURS LOIN DE LA FOULE

Un ours brun se délecte d'un saumon rouge (oncorhynchus nerka) pêché près de Brooks Camp dans le parc national de Katmai en Alaska.

PHOTOGRAPHIE DE Kiliii Yüyan, National Geographic

Grâce aux permis journaliers et aux limites imposées par les guides, il n'est pas nécessaire de patienter pour obtenir une place sur la terrasse d'observation de l'Anan Wildlife Observatory Site, un site de l'U.S. Forest Service situé à cinquante kilomètres au sud-est de Wrangell, dans la forêt nationale de Tongass. Les ours noirs et bruns pêchent ici l'une des plus importantes remontées de saumons rose à bosse de la région. Une fois arrivés en petit bateau ou en hydravion, marchez presque un kilomètre à travers une forêt ancienne jusqu'à la plate-forme d'observation. Il est assez habituel de croiser des ours en chemin. Inscrivez-vous à une visite guidée de Wrangell avec Alaska Charters and Adventures ou Alaska Waters.

 

DÉGUSTEZ LA CUISINE INTERNATIONALE D’ANCHORAGE

Pour goûter des plats locaux comme le muktuk, de petits morceaux de graisse et de peau de baleine, ou l'akutaq, un mélange de graisses, de sucre, de baies et de viande spécifique qui peut différer selon la région, il faut être invité chez un particulier. En effet, les ingrédients de nombreux plats indigènes ne peuvent être vendus légalement ou servis dans les restaurants. Cependant, l'Alaska est une région interculturelle, en particulier dans le quartier Mountain View d'Anchorage, qui compte l'un des secteurs dont le recensement est l’un des plus diversifiés du pays. Ne manquez pas les doro tibs, un plat de poulet éthiopien épicé, chez Queen of Sheba, les lumpia philippins croustillants chez AJ's Ohana, ou les tartelettes aux œufs au beurre chez Hong Kong Spirit Food.

 

PROMENEZ-VOUS LE LONG DES PLAGES 

Avec trois volcans, Augustine, Iliamna et Redoubt , à 110 kilomètres de l'autre côté de la baie, la plage Bishops Beach d'Homer offre l'une des plus belles vues de l'Alaska. Enfilez votre pull et vos bottes en caoutchouc pour vous promener sur ce rivage à l’ambiance particulière, où le vent et les nuages épais peuvent arriver rapidement, faisant apparaître des vagues blanches sur l'eau. Observez les aigles qui descendent en piqué pour attraper un repas et les bandes de bécasseaux d’Alaska qui filent le long de l’eau.

Réchauffez-vous ensuite avec un café et une douceur à la boulangerie Two Sisters Bakery avant de vous rendre quelques rues plus loin jusqu'au Bunnell Street Arts Center, réputé pour sa programmation et ses spectacles novateurs.

 

ALLEZ AU-DELÀ DU SIMPLE BAIN DE FORÊT DANS UN ÉCOSYSTÈME CLÉ

Remplies d'épicéas, de tourbières et de toundra spongieuse, les forêts boréales s'étendent sur plus de 60 % du territoire de l'Alaska. Au Running Reindeer Ranch de Fairbanks, la naturaliste Jane Atkinson organise des randonnées dans la forêt en compagnie d’un troupeau de rennes. En chemin, elle transmet son savoir sur cet écosystème clé, du sol à la cime des arbres. Les visiteurs découvrent également la forêt du point de vue des rennes, qui interagissent avec l'environnement tout au long de la promenade.

 

TRAVERSEZ LE CANADA POUR VOUS RENDRE JUSQU’À LA VILLE LA PLUS À L’EST DE L’ALASKA 

Située dans le sud-est, dans la région du Panhandle, Hyder est une bizarrerie géographique caractéristique de l'Alaska. Elle est à la fois la ville la plus à l'est et la plus au sud de l'État. Vous y accéderez en traversant le Canada, un voyage spectaculaire qui comprend un tronçon de Glacier Highway, où les nappes glaciaires semblent dégringoler des montagnes de part et d'autre de la route. À Hyder, vous pourrez observer les ours pêcher dans les eaux locales, puis déguster un repas de fruits de mer à The Bus, où le flétan frit et ses frites font partie des mets les plus savoureux de l'État.

 

OBSERVEZ DES GLACIERS DE PRÈS

Il est difficile de se rendre compte de l'ampleur des glaciers de marée tant que l'on ne se trouve pas face à l'un d'entre eux depuis le pont d'un bateau. Voir ces immenses falaises gelées se jeter dans la mer est une expérience unique. En raison du changement climatique, les célèbres glaciers de l'Alaska reculent à un rythme accéléré, mais vous pouvez encore les observer accompagnés d’agences locales responsables, comme Major Marine Tours à Seward et Stan Stephens Glacier & Wildlife Cruises à Valdez. Toutes deux sont réputées pour leurs excellentes explications sur la nature et leur engagement envers la communauté locale et l'environnement.

Jenna Schnuer, rédactrice basée à Anchorage, couvre les voyages, la culture, la science et bien plus encore. Retrouvez-la sur Instagram.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.