Qui était vraiment Cléopâtre ?

Élevée au rang d'icône, Cléopâtre a la réputation d'avoir usé de son sens de la politique et de son charme irrésistible pour asseoir son pouvoir. En réalité, nous avons peu de certitudes sur cette reine égyptienne.

De Erin Blakemore
Publication 3 mai 2023, 15:26 CEST
Cléopâtre VII, l'une des rares femmes à avoir régné sur l'Égypte antique, était destinée à être ...

Cléopâtre VII, l'une des rares femmes à avoir régné sur l'Égypte antique, était destinée à être la dernière de sa dynastie. Bien qu’elle ait séduit Jules César et Marc Antoine et qu’elle soit considérée comme étant d’une grande beauté, les historiens ne savent pas exactement à quoi elle ressemblait.

PHOTOGRAPHIE DE Christie's Images, Bridgeman Images

Était-elle belle ? Le sujet porte à débat. Charmante ? Probablement. Fine politicienne décidée à user de ses attributs féminins et son pouvoir démesuré pour satisfaire ses ambitions ? Sans nul doute.

Aucun personnage historique n'a a priori autant enflammé les passions et suscité de controverses que Cléopâtre VII. Destinée à être la dernière de sa dynastie, la reine égyptienne a usé de séduction et d'intelligence politique pour défendre les intérêts de l'Égypte face à l'expansion romaine.

Bien qu'elle soit l'une des femmes les plus connues de l'histoire, les historiens et les archéologues ont peu de certitudes sur Cléopâtre. Voici ce que l'on sait de cette reine mystérieuse.

 

QUI ÉTAIT CLÉOPÂTRE ?

Descendante d'un pharaon égyptien, Ptolémée XII Aulète, et d'une mère inconnue, Cléopâtre naquit en 69 avant J.-C. et était membre d'une ancienne dynastie grecque qui s'était emparée de l'Égypte en 305 avant J.-C.

Bien que la dynastie lagide ait adopté certaines traditions religieuses égyptiennes, elle gouvernait depuis la ville d'Alexandrie, essentiellement grecque. Cléopâtre grandit donc en parlant le koinè, langue commune du monde grec à cette époque ; on rapporte qu'elle aurait été la seule de sa lignée à apprendre l'égyptien. Son destin sera inextricablement lié aux troubles affectant l’Égypte et à la politique de l'Empire romain.

Ce fragment de bas-relief représente Cléopâtre, ou du moins ce à quoi l'artiste pensait qu'elle pouvait ressembler.

PHOTOGRAPHIE DE G. Dagli Orti, © NPL - DeA Picture Library, Bridgeman Images

COMMENT EST-ELLE DEVENUE REINE D'ÉGYPTE ?

Quand son père Ptolémée XII mourut en 51 av. J.-C., Cléopâtre, alors âgée de dix-huit ans, se retrouva mêlée à la controverse qui l'opposait à ses frères et sœurs pour régner sur l’Égypte. Dans un premier temps, elle gouverna conjointement avec le jeune Ptolémée XIII, qu'elle épousa même, conformément à la tradition égyptienne. Le jeune pharaon convoitait toutefois le trône pour lui seul. Une guerre civile éclata rapidement, les deux héritiers formant des factions afin d’obtenir les pleins pouvoirs. Ceci poussa Cléopâtre à s'enfuir pour une courte durée en Syrie, alors contrôlée par les Romains.

Le père de Cléopâtre avait sympathisé avec Rome, dont il dépendait, pendant son règne. Les frères et sœurs s'alignèrent rapidement avec différents clans de la guerre civile qui couvait aussi à Rome. Depuis la Syrie où elle était exilée, Cléopâtre se tourna vers Jules César, alors général et homme politique désireux de devenir le seul dictateur de Rome, pour qu'il l'aide à reconquérir son trône.

 

CLÉOPÂTRE ET JULES CÉSAR

Malgré leur différence d'âge considérable, Cléopâtre ayant environ trente ans de moins que César, et le fait que ce dernier soit marié, ils entamèrent leur liaison, celui-ci lui promettant son soutien.

En 47 avant J.-C., alors qu'il fuyait les troupes de César, Ptolémée XIII se noya dans le Nil, près d'Alexandrie. L'Égypte tombée aux mains de César, Cléopâtre reprit le trône, épousa rapidement son frère de 12 ans, Ptolémée XIV, et partagea le pouvoir avec ce dernier. Elle donna naissance à un enfant que ses contemporains présumèrent être le fils de César et qu'elle nomma Césarion.

La relation entre Cléopâtre et César dura jusqu'à l'assassinat de ce dernier le jour des Ides de mars, en 44 avant J.-C., par ses ennemis du Sénat.

Cléopâtre était en visite prolongée à Rome lorsque César fut assassiné. Elle y resta brièvement dans l'espoir de convaincre les Romains de reconnaître Césarion comme l'héritier légitime du pouvoir romain. Néanmoins, elle ne tarda pas à retourner à Alexandrie où elle aurait fait empoisonner son frère afin de reprendre la réalité du pouvoir aux côtés de Césarion.

 

MARC ANTOINE ET CLÉOPÂTRE

Malgré la mort de César, les liens entre Cléopâtre et Rome étaient loin d'être rompus. Le général romain Marc Antoine, qui avait accédé au pouvoir en tant que triumvir, figure politique exerçant le pouvoir conjointement avec deux autres membres, demanda à rencontrer Cléopâtre dans le but de préserver l'alliance égypto-romaine. Désireuse de maintenir les relations étroites de l'Égypte avec Rome, Cléopâtre se rendit à Tarse, dans l'actuelle Turquie, pour le rencontrer en 41 avant Jésus-Christ.

Cléopâtre observe la flotte de Marc Antoine lors de la bataille d'Actium en 31 av. J.-C. faire face à celle d’Octave, plus tard appelé Auguste, avec qui il partageait le pouvoir à Rome. La guerre civile romaine entraînera la chute de Cléopâtre et de son amant.

PHOTOGRAPHIE DE The Holbarn Archive, Bridgeman Images

Cléopâtre serait arrivée à Tarse en grande pompe à bord d'un somptueux bateau. « Cléopâtre agrémentait ses excursions océaniques de costumes soigneusement choisis, de symboles divins, de textiles et de bijoux coûteux, de musique et d'essences exotiques », écrit l'historienne de l'art Diana E. E. Kleiner. Cléopâtre désirait impressionner et cela fonctionnait. Presque immédiatement, elle entama une liaison torride avec Marc Antoine, marié, qui s'installa à Alexandrie pour elle.

 

LA CHUTE DE CLÉOPÂTRE

Toutefois, la passion de Marc Antoine pour Cléopâtre et les excès ostentatoires au siège du pouvoir égyptien entraînèrent leur chute. Le souverain romain plongea dans une guerre ouverte avec les deux autres triumvirs et son propre peuple, irrités par ce qu'ils considéraient comme l'influence de l'Égypte dans les affaires romaines.

En 30 avant J.-C., après une bataille, la reine égyptienne se rendit compte que les troupes de Marc Antoine se dirigeaient vers une défaite totale. Elle se barricada donc dans son mausolée royal et annonça à Marc Antoine qu'elle avait l'intention de se suicider. En réponse, il se poignarda et mourut dans ses bras.

Cléopâtre tenta de négocier avec Octave, l’un des membres du triumvirat de son défunt amant. Toutefois, lorsqu'elle se rendit compte qu'il avait l'intention de la faire prisonnière et défiler dans les rues comme une prise de guerre, elle se barricada à nouveau dans son tombeau avec quelques serviteurs et se donna la mort, probablement avec du poison. Le règne de sa dynastie prit fin et l'Égypte fut reprise par Rome.

 

CE QUE L’ON IGNORE SUR CLÉOPÂTRE

La mort de Cléopâtre a été mise en scène à de nombreuses reprises au cours de l'histoire, notamment dans la pièce de Shakespeare Antoine et Cléopâtre, mais les historiens n'ont trouvé que peu de preuves sur la façon dont sa vie s'est achevée.

PHOTOGRAPHIE DE Tarker, Bridgeman Images

La légende veut que Cléopâtre ait mis fin à ses jours à l'aide d'une vipère aspic venimeuse (Vipera aspis) mais il n'existe aucune preuve de cela. De même, les archéologues n'ont jamais retrouvé le mausolée où elle, et probablement Marc Antoine, sont morts. Comme l'a écrit Chip Brown dans le numéro de juillet 2011 de National Geographic, « l'ancienne Alexandrie se trouve maintenant à environ six mètres en dessous du niveau de la mer ».

Il n'existe pas non plus de moyen d'évaluer l'exactitude des représentations historiques de la reine qui sont profondément contradictoires et témoignent des préjugés de l'époque. Certaines pièces de monnaie montrent Cléopâtre comme une femme d'apparence ordinaire, tandis que d'autres dépeignent un sosie de Marc Antoine, reflétant les opinions de leurs auteurs sur la liaison de la souveraine avec son amant romain. Le débat sur les origines de Cléopâtre fait toujours rage, même si les historiens soulignent que non seulement nous n'en sommes pas certains, mais que le concept de « race » n'existait pas à l'époque de Cléopâtre.

Les sources écrites sur Cléopâtre sont également rares. La bibliothèque d'Alexandrie a été détruite à plusieurs reprises, emportant avec elle les récits contemporains sur Cléopâtre. Selon l’écrivain grec antique Plutarque, dont la biographie d'Antoine est l'un des récits les plus détaillés du règne de Cléopâtre, cette dernière était une femme « d’une beauté éclatante et [...] à l'apogée de la puissance intellectuelle ». Il a néanmoins écrit sur la reine égyptienne des centaines d'années après sa mort et a adopté un point de vue résolument romain.

Malgré notre manque d’informations sur la vie de Cléopâtre, la reine fait encore parler d’elle aujourd’hui. De la tragédie shakespearienne au docudrame de Netflix, sa réputation de politicienne rusée dotée d'une capacité de séduction quasiment hors du commun est presque légendaire.

Si l'on suppose que sa ruse politique était réelle, nous ne saurons peut-être jamais pourquoi certains des hommes les plus puissants du monde ont succombé aux charmes de Cléopâtre. Ce qui est sûr, en revanche, c'est que, plus de 2 000 ans après sa mort, la femme qui a si habilement gouverné les hommes et son peuple parvient encore à envoûter et à déconcerter le public moderne.

Comprendre : l'Ancienne Égypte

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.