Page du photographe

Thomas P Peschak

Ces manchots papous de la péninsule Antarctique nichent autour d’une vertèbre de baleine, vestige de l’époque où la chasse à la baleine était courante dans la région. Les températures hivernales ont augmenté de façon impressionnante : 6 °C depuis 1950 – soit plus de cinq fois la moyenne mondiale. La saison des glaces dure trois mois de moins qu’auparavant. La population de manchots à jugulaire et Adélie, qui chassent le krill au large et qui dépendent de la banquise, diminue. Mais les manchots papous, davantage capables de s’adapter, prospèrent sur les plages et dans les eaux sans glace. Leur population mondiale a été multipliée par six depuis les années 1980.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.