La culture du café pour un avenir meilleur au Zimbabwe

Grâce au soutien de Nespresso, les petits caféiculteurs du Zimbabwe relancent la culture du café et en récoltent les fruits.

Wednesday, May 6, 2020,
De Karen Carmichael
La culture du café pour un avenir meilleur au Zimbabwe
La culture du café pour un avenir meilleur au Zimbabwe

Le Zimbabwe était autrefois connu comme le « grenier de l’Afrique » et réputé pour ses champs et vallées fertiles où l’on cultivait du blé, du tabac et du maïs, ensuite exportés sur tout le continent et dans le reste du monde. Le café était une ressource essentielle et reconnue dans le monde entier. Les passionnés savouraient les arômes doux et fruités des crus du Zimbabwe à Londres, Tokyo ou Johannesburg. Après avoir subi de nombreux revers au cours des dernières décennies, l’industrie du café zimbabwéenne vit aujourd’hui une renaissance, changeant avec elle la vie de petits caféiculteurs déterminés.

La maison de café suisse Nespresso et l’ONG internationale TechnoServe s’engagent depuis 2015 afin de redonner un second souffle à l’industrie du café de Afrique de l’Est. En achetant la production de petites plantations, Nespresso aide à stabiliser le marché tout en finançant le personnel de TechnoServe qui travaille sur le terrain avec différentes communautés, formant les agriculteurs et offrant une expertise technique et des recommandations pratiques. De plus en plus d’agriculteurs du Zimbabwe se lancent dans la culture du café, car ils y voient une opportunité d’améliorer leur quotidien.

Zachariah Mukwinya, un agriculteur du village de Chavhanga dans le district de Mutasa, a directement bénéficié de nouveaux savoirs en agronomie depuis le lancement du programme Reviving Origins par Nespresso. Désormais, les caféiculteurs savent comment espacer et planter leurs arbres, élaguer les branches superflues, identifier et trier les cerises mûres et tremper leurs grains dans l’eau (pour ne garder que ceux qui sont sains) avant de les envoyer à moudre. Il en a résulté une amélioration considérable de la qualité.

Photographie de Rena Effendi

« Après une période d’abandon, les agriculteurs se tournent à nouveau vers le café », explique Midway Bhunu, manager du Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable™ qui coordonne sa mise en place dans la vallée de Honde au Zimbabwe. Il a également contribué à améliorer le programme de l’AAA Academy, qui fournit aux agriculteurs locaux des cours de gestion des cultures. L’académie contribue également à l’émancipation des femmes en les encourageant à suivre les mêmes formations et à développer les mêmes compétences que les hommes. Actuellement, 47 % des participants aux programmes Nespresso AAA au Zimbabwe sont des femmes. 

L’une d’elles s’appelle Jesca Kangai, une planteuse du village de Pangeti dans le district de Mutasa, dans les Eastern Highlands du Zimbabwe. Elle a assisté à une augmentation de la qualité de son café depuis l’arrivée du programme AAA dans le pays. « Nespresso nous enseigne de bonnes méthodes de culture du café », explique-t-elle. « Depuis la taille des jeunes plants pour qu’ils poussent de façon optimale jusqu’à la mouture, en passant par le choix des semences, le nettoyage ou l’analyse des récoltes, tout est fait pour obtenir un café d’exception. » Plus de 2 000 agriculteurs travaillent désormais avec le programme Nespresso AAA et, alors que la production de café a augmenté de 7 %, la qualité a, quant à elle, augmenté de 51 %.

Jesca Kangai, 35 ans, vit dans le village de Pangeti dans le district de Mutasa, dans les Eastern Highlands du Zimbabwe. Elle cultive le café depuis près de 20 ans et produit désormais des grains primés. Le programme Nespresso Reviving Origins a offert un soutien considérable à Jesca. La formation dispensée dans le cadre du Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable™ lui a permis de mieux gérer ses plants, ce qui s’est traduit par une nette amélioration de la qualité de son café.

Photographie de Rena Effendi

Pour Jesca, le café est une aventure qui a tenu toutes ses promesses et changé sa vie, en lui permettant de construire une maison, d’acheter du bétail et même d’envoyer son fils dans la meilleure école de la région. Avec ce genre d’engagement, le secteur du café au Zimbabwe se transforme à nouveau en industrie florissante, permettant à des centaines de petits producteurs de bien gagner leur vie. 

EN SAVOIR PLUS

Lire la suite

chercher des vidéos

Environnement2:59

Une garantie de revenus pour des générations de caféiculteurs

Environnement3:52

Savoir faire en Éthiopie