Prévenir un monde sans café

La région de Jalapa, où sont produits certains des meilleurs cafés du Guatemala, souffre cruellement de l’érosion des sols. Mais aujourd’hui un programme d’agroforesterie aide les agriculteurs à sécuriser leur avenir et l’approvisionnement mondial en café

Wednesday, May 6, 2020,
De Jack Neighbour
L'agroforesterie ou l'espoir d'un avenir meilleur pour le café guatémaltèque
L'agroforesterie ou l'espoir d'un avenir meilleur pour le café guatémaltèque

Une étude publiée en 2019 attire notre attention sur l’éventuelle disparition de cette boisson que nous aimons tant. Selon des scientifiques des Jardins botaniques royaux de Grande-Bretagne, 60 % des espèces de caféiers sauvages pourraient disparaître dans les décennies à venir à cause de la déforestation, des nuisibles et des pathogènes. Le réchauffement climatique pourrait, quant à lui, réduire de moitié les terres adaptées à la production d’Arabica d’ici 2050.

Nespresso veut s’assurer que ces prévisions ne se réalisent pas. C’est pour cela que nous avons créé le Programme AAA pour une Qualité Durable. Ce dernier aide les agriculteurs des principales régions caféicoles à mieux résister au réchauffement climatique. L’un des moyens d’y parvenir est de planter des arbres pour assurer la production d’un café de qualité et préserver les précieuses traditions qui vont avec.

Grâce à un programme d’agroforesterie, les caféiculteurs protègent leurs plantations avec des arbres « barrières » : ces espèces fournissent de l’ombre, nourrissent la terre et protègent les caféiers délicats des conditions climatiques défavorables. En 2019, 752 132 arbres barrières ont été plantés.

Photographie de Rena Effendi

D’ici 2020, Nespresso prévoit de planter cinq millions d’arbres en Colombie, au Guatemala, en Éthiopie, en Indonésie et au Nicaragua par le biais de la compensation carbone intégrée, une pratique qui consiste à équilibrer les émissions de carbone en plantant des arbres. Ce programme, mis en œuvre par son partenaire PUR Projet, va au-delà de la simple compensation carbone en restaurant les écosystèmes locaux et en favorisant le développement durable.

Depuis des décennies, les conditions climatiques défavorables dans ces régions font disparaître leur couverture végétale et, avec elle, les nutriments du sol et les animaux sauvages qui préservent l’équilibre de la terre. Mais en plantant les bonnes espèces d’arbres sur leurs versants montagneux, les petits producteurs tels que Willy Solares Aguilar redonnent vie à la bioversité à Jalapa, au Guatemala. 

Dans le cadre de leur formation, les habitants et les agriculteurs plantent de jeunes arbres sur une parcelle de démonstration. Ces arbres barrières préviennent l’érosion des sols, un problème récurrent dans cette région.

Photographie de Rena Effendi

« Les arbres nous permettent de prendre un nouveau départ », explique Don Willy. « Les oiseaux et autres animaux sauvages sont revenus autour de ma ferme. Nespresso nous apprend à protéger la planète. Je suis sûr qu’avec ma famille, nous pourrons continuer à produire du café au cours des prochaines années. »

Depuis 2014, Don Willy travaille en étroite collaboration avec des agronomes de Nespresso afin de comprendre l’impact qu’ont les arbres qu’il plante sur la richesse des sols, les conséquences des conditions climatiques extrêmes, et l’avenir de son café. Et d’un point de vue économique, ils constituent également pour Don Willy et son épouse Maria une source de revenus supplémentaires grâce aux fruits et au bois qu’ils produisent.

Jalapa, Guatemala
Les répercussions d’un glissement de terrain. En plus de protéger les caféiers et le sol des aléas climatiques, les arbres barrières déploient leurs racines pour renforcer l’intégrité de ces terrains montagneux. Sans eux, la terre serait meuble et donc plus sujette aux effondrements.

Passionnés par la préservation de la riche culture caféicole de leur région, les agriculteurs pionniers tels que Don Willy sont essentiels pour inciter leurs pairs à adopter les pratiques d’agroforesterie durable de Nespresso. Ces techniques leur permettront de sécuriser leur héritage, leurs traditions et les réserves mondiales de café pour de nombreuses générations.

EN SAVOIR PLUS

Lire la suite

chercher des vidéos

Environnement2:59

Une garantie de revenus pour des générations de caféiculteurs

Environnement3:52

Savoir faire en Éthiopie