Égypte ancienne : Dix faits méconnus sur le tombeau de Toutânkhamon

En 1922, Howard Carter découvrit un tombeau que l’on pensait introuvable, celui du pharaon Toutânkhamon. Cette découverte bouleversa l’archéologie ainsi que ce que nous croyions savoir au sujet de l’Égypte ancienne.

De Brad Scriber
Publication 25 oct. 2022, 18:47 CEST
carter-discovery-tutankhamun

Le tombeau du pharaon Toutânkhamon est célèbre pour la multitude d’objets antiques qu’il recélait. Howard Carter et une équipe composée de plusieurs ouvriers égyptiens le découvrirent en 1922 dans la vallée des Rois, près de Thèbes, en Égypte.

PHOTOGRAPHIE DE PHOTOGRAPHIE REPRODUITE AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DE UNIVERSAL HISTORY ARCHIVE, UNIVERSAL IMAGES GROUP / GETTY IMAGES, Universal Images Group, Getty Images

Le tombeau de Toutânkhamon, découvert en 1922, est aujourd’hui encore un des tombeaux de pharaon les mieux préservés à avoir jamais été mis au jour. À l’époque, la chambre funéraire de Toutânkhamon et les artefacts de toute beauté qui s’y trouvaient captivèrent le monde entier et offrirent un aperçu inédit de ce qu’avait pu être l’Égypte ancienne. Un siècle plus tard, cette découverte n’en finit pas d’émerveiller et a eu une influence durable sur le domaine de l’archéologie ainsi que sur l’identité égyptienne.

(Graphique : Découvrez le pouvoir immortel de Toutânkhamon.)

Pourquoi la découverte du tombeau de ce jeune pharaon qui a régné pendant moins d’une décennie il y a 3 000 ans a-t-elle une influence aussi durable ? La réponse a moins à voir avec le personnage qu’il était qu’avec ce qu’il s’est passé après sa mort. Ce sont surtout les circonstances de la découverte de son tombeau qui importent ici. Voici dix choses à savoir à son sujet, pourquoi cette découverte a tant fait parler à l’époque et pourquoi elle continue d’avoir de l’importance encore aujourd’hui.

 

1. Le tombeau de Toutânkhamon était incroyablement bien caché.

Les banlieues illuminées de Louxor s’étendent vers la vallée des Rois.

 

PHOTOGRAPHIE DE Diane Cook et Len Jenshel, Nat Geo Image Collection, Nat Geo Image Collection

Le tombeau de Toutânkhamon se trouvait non loin du centre de la vallée des Rois, cimetière peuplé de pharaons situé à l’ouest de la ville de Thèbes. À l’inverse des pyramides, qui trahissaient la présence de trésors inouïs, ces tombeaux étaient souvent recouverts pour empêcher les pillards de les trouver. Le tombeau de Toutânkhamon fut en fin de compte découvert sous plus de 150 000 tonnes de roche et sous les débris d’un tombeau qui avait été creusé à flanc de colline juste au-dessus du sien. (Quelle que soit leur caste, les Égyptiens n’aspiraient qu’à une chose : la vie éternelle.)

 

2. On pensait qu’il était impossible de découvrir son tombeau.

La quête du tombeau Toutânkhamon fut une véritable épreuve de foi. Les égyptologues de l’époque étaient catégoriques : chaque tombeau de la vallée avait été soit pillé à l’Antiquité, soit découvert plus récemment par des archéologues. Parmi ces sites mis au jour se trouvait un caveau anodin qu’on attribuait à tort à Toutânkhamon. Il semblait également que Toutânkhamon n’avait été qu’un pharaon mineur ; les archives ne recensaient que quelques artefacts portant son nom.

 

3. Mais Howard Carter refusait d’abandonner.

Howard Carter (à droite) découvrit le tombeau de Toutânkhamon en novembre 1922, au nez et à la barbe de ceux qui pensaient que c’était impossible. On le voit ici discuter avec son mécène, Lord Carnarvon, en déambulant dans la vallée des Rois.

 

PHOTOGRAPHIE DE PHOTOGRAPHIE REPRODUITE AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DE PRESS PORTRAIT SERVICE, DAVID COLE / ALAMY STOCK PHOTO, David Cole, Alamy Stock Photo

L’archéologue Howard Carter, contre l’opinion majoritaire, poursuivit les fouilles durant des années, y compris lors de la Première Guerre mondiale, manquant de perdre la foi ainsi que les fonds de son mécène anglais, le comte de Carnarvon. Mais en novembre 1922, quelques jours seulement après le début de ce qui devait être la dernière année de fouilles, les archéologues découvrirent la marche supérieure d’un escalier qui descendait dans la chambre funéraire. (Ténacité et chance menèrent à la découverte du tombeau de Toutânkhamon.)

 

4. Le tombeau de Toutânkhamon avait déjà été visité.

La porte que les archéologues découvrirent au bas des escaliers était scellée. Cela n’avait pas empêché des pillards de s’introduire deux fois dans le tombeau par effraction. Ces larcins eurent lieu peu de temps après l’enterrement, 3 000 ans environ avant que Howard Carter ne redécouvre la sépulture. Les pillards y ont principalement volé de petits objets tels que des perles fabriquées à partir de pierres précieuses. Les autorités d’autrefois firent colmater les fractures de la porte externe avec du plâtre et y apposèrent de nouveaux sceaux après la dernière effraction. Une porte interne située au bas d’un couloir en pente a également été fracturée et scellée de nouveau.

 

5. Le tombeau était en désordre lorsqu’on l’a découvert.

Dans la première salle ouverte par Howard Carter, l’antichambre, plusieurs objets précieux étaient disposés en équilibre instable, comme s’ils avaient été rempilés à la hâte par les personnes en charge de la restauration du tombeau après le dernier pillage. La grandeur de ce qu’elle renfermait dépassait néanmoins toutes les attentes de Howard Carter. En découvrant l’antichambre pour la première fois, il la trouva « merveilleuse ». Une fois la brume dissipée, il aperçut, illuminés par sa lampe, les « animaux étranges, les statues et l’or ; partout le reflet de l’or ». (Découvrez les 5 000 trésors de Toutânkhamon.)

 

6. La découverte a instauré de nouveaux standards archéologiques.

 

Des ouvriers extraient un plateau sur lequel se trouvent des fragments de char découverts dans le tombeau de Toutânkhamon en 1922. Le photographe Harry Burton est célèbre pour avoir documenté les fouilles du tombeau qui ont fixé de nouveaux standards archéologiques et permis au monde d’entrevoir les nombreux trésors de Toutânkhamon.

 

PHOTOGRAPHIE DE PHOTOGRAPHIE DE HARRY BURTON, HERITAGE IMAGE PARTNERSHIP LTD / ALAMY STOCK PHOTO, Heritage Image Partnership Ltd, Alamy Stock Photo

Ces fouilles furent l’occasion pour Howard Carter de développer des techniques qu’il avait apprises lors de travaux précédents et de fixer de nouveaux standards en matière de méticulosité et d’exhaustivité. L’éclairage électrique, qui était à l’époque un outil nouveau, fut installé dans le tombeau avant que Harry Burton, photographe archéologique le plus accompli au monde, n’immortalise chaque scène. Avant de déplacer quelque objet que ce soit, on plaçait des cartes numérotées à côté des artefacts et on les prenait en photo. Howard Carter prenait en outre des notes détaillées sur les trésors inventoriés et en réalisait des esquisses avant que ces derniers ne soient emmenés.

 

7. Cette découverte a façonné notre vision de l’histoire égyptienne.

Presque intact, le tombeau a offert un aperçu inégalé de cet instant de l’histoire égyptien. Chars, armes, vêtements et œuvres d’art y reflètent la façon dont on faisait la guerre et révèlent l’identité de ceux que l’Égypte considérait comme ses ennemis. Des fresques murales illustrent des croyances religieuses, et notamment le rétablissement du culte d’Amon, que le prédécesseur de Toutânkhamon avait révoqué. Les sarcophages intacts permirent également aux archéologues de mieux comprendre les rituels funéraires complexes qui avaient cours. (La momie de Toutânkhamon renfermait de nombreux trésors.)

 

8. La « Toutânkhamon-mania » s’empare du monde.

Grâce aux photos détaillées qu’a prises Harry Burton des artefacts et grâce à une presse plus généraliste que jamais, la nouvelle de cette découverte sans équivalent toucha un public mondial. Même le roi et la reine d’Angleterre attendaient des nouvelles des fouilles avec impatience. Des motifs relatifs à l’Égypte et à Toutânkhamon apparurent dans la musique populaire et dans la mode, dans l’architecture et dans la décoration, et même sur des marques de fruits.

 

9. L’Égypte a conservé les artefacts du tombeau de Toutânkhamon.

Contrairement à de nombreux autres artefacts découverts en Égypte, les trésors du tombeau de Toutânkhamon n’ont pas quitté le pays. Lord Carnarvon pensait qu’une part importante de ces objets anciens lui reviendrait, comme cela était de coutume pour la plupart des fouilles archéologiques. Mais à cause du caractère irascible de Howard Carter, et surtout parce que l’Égypte était en train de s’affirmer dans son indépendance par rapport à l’Angleterre, le gouvernement décréta qu’aucun des objets ne sortirait du pays.

 

10. Toutânkhamon inspire de nouvelles générations d’archéologues.

Howard Carter (agenouillé) ouvrit la chambre la plus secrète du tombeau de Toutânkhamon en 1922.

 

 

PHOTOGRAPHIE DE PHOTOGRAPHIE REPRODUITE AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DE THE NEW YORK TIMES PHOTO ARCHIVES, REDUX, Redux

Dès l’époque de sa découverte, Toutânkhamon devint un symbole de l’identité égyptienne. Aujourd’hui, les 5 000 trésors découverts dans son tombeau s’apprêtent à constituer la pièce maîtresse d’un Grand Musée égyptien qui doit voir le jour et de plus en plus d’Égyptiens dirigent des fouilles archéologiques dans le pays. (Découvrez en avant-première le Grand Musée égyptien, projet pharaonique à plusieurs milliards d’euros.)

Toutânkhamon fut un pharaon influent. Il rétablit l’importance de dieux que son prédécesseur avait rejetés. Son règne fut bref et les archives historiques ne le retinrent pas vraiment. S’il est si connu dans le monde entier 3 000 ans après sa mort, c’est surtout parce que son tombeau regorgeait de merveilles intactes.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Histoire
Découverte de la « cité d’or perdue » de Louxor, vieille de 3 400 ans
Histoire
Néfertiti : portrait d'une grande reine
Histoire
Égypte ancienne : Qui était Toutankhamon, l’enfant roi ?
Histoire
Mayas : les secrets de cette extraordinaire civilisation
Histoire
Les trésors de cette tombe vieille de 3 500 ans révèlent l'origine de l'âge d'or de la Grèce antique

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.