Page du photographe

National Geographic Image Collection

Hirudo medicinalis, espèce de sangsues médicinales la plus commune, peut atteindre une taille de 18 cm. L’animal servit notamment à effectuer des saignées. Les humains pratiquent la saignée pour traiter des maux en tous genre depuis au moins 3 000 ans (Égypte). Les premiers praticiens se servaient d’outils simples, comme des épines de plantes ou des dents d’animaux, pour saigner les patients. Alors que la pratique se propageait à l’Europe et à l’Asie, l’utilisation de lames à double tranchant (qu’on appelle aujourd’hui bistouris) se démocratisa. Les lancettes, avec leur lame fixe, étaient un autre instrument populaire dans l’Europe médiévale. En les plaçant au-dessus des veines et en donnant un coup bref, on pouvait rapidement couper les vaisseaux sanguins. Des quantités plus faibles de sang pouvaient être extraites par scarification. Un instrument de raclage parcourait la peau, et des verres en forme de dôme étaient placés sur les coupures. La succion ainsi produite permettait d’aspirer le sang.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.