2021 : la science en action

Un volcan déchaîné, un poumon sous rayons X et le lancement d'une fusée, les éditeurs National Geographic ont sélectionné 20 images donnant à voir les avancées scientifiques et technologiques de l’année 2021.

De Michael Greshko
Publication 14 déc. 2021, 09:04 CET
Fourche à la main, Armando Salazar s'avance sur une roche noire grésillante, un précieux morceau de ...

Fourche à la main, Armando Salazar s'avance sur une roche noire grésillante, un précieux morceau de lave en équilibre sur les dents de son outil. Aussi étrange soit-elle, cette scène est un jour de travail comme les autres pour Salazar, sergent de l'armée espagnole déployé en urgence sur l'île de La Palma lors de l'éruption volcanique. Grâce à Salazar et ses collègues, les scientifiques bénéficient d'un accès immédiat aux échantillons de roche volcanique, ce qui les aidera à comprendre l'actuelle éruption.

PHOTOGRAPHIE DE Arturo Rodríguez

En septembre, à l'annonce paniquée du réveil de l'un des volcans de La Palma dans les Canaries, le photographe Arturo Rodríguez était dans sa douche sur l'île voisine de Tenerife. Quelques heures plus tard, il atterrissait à La Palma où il travaille depuis sans relâche à documenter la puissance dévastatrice du volcan. « Je n'avais jamais imaginé me trouver si proche d'un tel événement, » raconte-t-il à National Geographic. « C'est si grand, si puissant. »

Les clichés renversants de Rodriguez font partie des 23 images retenues par la rédaction de National Geographic comme les photographies de l'année 2021 qui nous ont le plus marqués dans le domaine des sciences et des technologies. 

Cette année, les photographes ont raconté la puissance et la beauté de notre monde de diverses façons. Leurs drones ont pris de la hauteur pour explorer l'éruption du Fagradalsfjall en Islande, observant les méandres de la lave sur une roche à peine formée. Les participants au concours Nikon Small World ont utilisé des appareils à haute puissance et des microscopes pour nous dévoiler les merveilles du vivant dans ses échelles les plus petites, du pollen et ses épines à l'iridescence d'une abeille endormie.

Plusieurs robots-photographes ont également quitté la Terre cette année pour s'aventurer dans l'espace. La sonde Perseverance de la NASA s'est posée sur Mars, dans le cratère de Jezero, pour initier sa recherche d'une forme de vie passée pendant que l'hélicoptère expérimental de l'agence, Ingenuity, survolait la planète rouge. Lancée au mois d'octobre, la sonde Lucy alimentera son voyage à travers les astéroïdes troyens de Jupiter grâce à deux voiles solaires gigantesques, immortalisées par le photographe du constructeur Lockheed Martin, Patrick Corkery, durant leur phase de tests. 

Parallèlement, les ingénieurs continuent de repousser les frontières de l'exploration spatiale. Bien décidé à construire la plus grande fusée au monde, le lanceur Starship de SpaceX a quitté la côte sud du Texas pour s'élever à plusieurs kilomètres dans le ciel et tenter un atterrissage à la verticale. Dans le même temps, les milliardaires Jeff Bezos et Richard Branon ont survolé les déserts du Texas et du Nouveau-Mexique pour franchir brièvement le seuil de l'espace à bord de véhicules conçus par leurs entreprises respectives.

Au sol, les équipes médicales ont redoublé d'efforts dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, face à un virus qui ne cesse de muter en passant d'une personne à l'autre. Le photographe Dar Yasin nous montre à quel point il est difficile de vacciner la population dans les régions les plus reculées de la planète. Quant à Raisan Al Farisi, il se porte témoin de l'épuisement infligé par une vague majeure de la pandémie et l'étendue de ses pertes humaines. 

La photographie nous a permis de voir les effets de la maladie à travers le monde et la discipline s'est même révélée cruciale dans la lutte contre le virus. Paul Tafforeau et ses collègues de l'European Synchrotron Radiation Facility ont ainsi multiplié les radiographies révolutionnaires des organes humains cette année, mettant en lumière les effets dévastateurs du virus sur nos voies respiratoires. 

Des coulées flamboyantes de La Palma aux collines arides de la planète rouge, ces images spectaculaires témoignent du pouvoir qu'a la photographie pour raconter, instruire et inspirer le monde.

 

À la recherche des petites merveilles du système solaire

 

Un panneau solaire de la sonde spatiale Lucy subit une batterie de tests dans un centre Lockheed Martin du Colorado. Lancé le 16 octobre 2021, l'engin conçu par la NASA utilisera deux de ces panneaux solaires pour générer de l'électricité pendant ses douze années de mission visant à explorer le groupe d'astéroïdes troyens de Jupiter. Ces anciennes roches spatiales gravitent autour du Soleil sur la même orbite que Jupiter et pourraient contenir des indices sur les origines de notre système solaire.

PHOTOGRAPHIE DE Patrick H. Corkery, Lockheed Martin

Le drone du photographe Chris Burkard capture la lente marche d'une rivière de lave vers la foule de spectateurs massée au pied du Fagradalsfjall en Islande. Plus tôt cette année, l'incroyable éruption a attiré sur l'île de nombreux touristes en quête de sensations fortes. (Le tourisme volcanologique est-il trop dangereux pour être populaire ? - Avril 2021)

Enroulée en une boule irisée, une guêpe-coucou ou chrysididae endormie semble sereine dans cette image du photographe Thorben Danke. Ne vous laissez pas tromper par sa pose calme : semblable à l'oiseau qui porte son nom, la guêpe coucou pond ses œufs dans les nids d'autres insectes.

PHOTOGRAPHIE DE Thorben Danke

Une couche de cendre volcanique composée d'éclats de verre et de roche recouvre le quartier de Las Manchas sur l'île de La Palma. À certains endroits, la couche de cendre est si épaisse que le toit des maisons s'effondre, obligeant de nombreux résidents à installer des piliers en bois pour renforcer la structure. (Îles Canaries : le Cumbre Vieja continue de ravager La Palma - Novembre 2021)

PHOTOGRAPHIE DE Arturo Rodríguez

Les gaz issus de l'éruption du Cumbre Vieja ont acidifié la pluie retombée à certains endroits de La Palma, brûlant au passage des pans entiers de végétation comme ces pins écorchés. (Îles Canaries : le Cumbre Vieja continue de ravager La Palma - Novembre 2021)

PHOTOGRAPHIE DE Arturo Rodríguez

Des chercheurs intéressés par les vertus des tournesols ont récemment constitué une équipe internationale pour analyser le patrimoine génétique de cette famille botanique. Ils ont découvert que le génome de la fleur était 20 % plus grand que le génome humain et possédait environ deux fois plus de gènes, une vaste palette génétique qui a donné naissance à 70 espèces de tournesols.

PHOTOGRAPHIE DE Microscope électronique à balayage, Robert Dash

Sous un grossissement par 300, cette minuscule graine de myrtille semble recouverte d'écailles. Sous l'effet du décalage des saisons, les nouveaux parasites, la météo extrême et la disparition des pollinisateurs affectent les myrtilles à travers le monde. Du côté des myrtilles sauvages, il y a du changement également : à l'instar de nombreuses plantes de l'hémisphère Nord, l'aire de répartition des myrtilles se déplace vers le nord et le Québec est désormais une source comparable au Maine pour ces baies sauvages.

PHOTOGRAPHIE DE Microscope électronique à balayage, Robert Dash

Tenant à la main un sac isotherme médical contenant des vaccins contre la COVID-19, le soignant Nazir Ahmed scrute les collines au sud-est de la ville de Srinagar, dans le territoire de Jammu-et-Cachemire, à la recherche de bergers et éleveurs nomades.

PHOTOGRAPHIE DE Dar Yasin, AP Photo

Des fossoyeurs vêtus de combinaisons de protection se reposent après avoir enterré une victime de la COVID-19 à Bandung, dans la province de Java occidental, en Indonésie, le 15 juin 2021.

PHOTOGRAPHIE DE Antara Foto, Raisan Al Farisi, via Reuters
The lung of a 54-year-old man who died of COVID-19 reveals its internal structure under the brilliant x-ray gleam of the European Synchrotron Radiation Facility in Grenoble, France. These high-resolution scans can pick up blood clotting within the lung’s smallest airways.
PHOTOGRAPHIE DE Human Organ Atlas

Ce mur de roches fluorescentes, en provenance d’Ogdensburg, dans le New Jersey, représente une partie d’un océan aujourd’hui disparu qui existait il y a environ 1,2 milliard d’années.

PHOTOGRAPHIE DE D. Finnin, © AMNH

Des grains de pollen jaune vif semblent tenir en équilibre au sommet d'une anthère d'hibiscus dans cette image prise par le photographe Guillermo López López. L'anthère, montrée ici à un grossissement de 10 fois, à la fois produit et disperse le pollen et fait partie de l'organe reproducteur mâle de la plante, l'étamine.

PHOTOGRAPHIE DE Guillermo López López

Le crâne d'un faux tigre à dents de sabre, une espèce éteinte de carnivore féliforme, fermement tenu par Xènia Aymerich, conservatrice de l'Institut catalan de paléontologie Miquel Crusafont. Le spécimen fait partie des 70 000 fossiles découverts sur le site de l'Abocador de Can Mata, une décharge en bordure de Barcelone devenue le paradis des paléontologues.

La terre de Can Mata renferme des fossiles fascinants dont l'âge se situe entre 12,5 et 11,2 millions d'années, notamment des espèces d'anciens primates introuvables ailleurs dans le monde. Les paléontologues contrôlent l'expansion de la décharge depuis 2002. (Espagne : la décharge de Can Mata, véritable mine d’or paléontologique - Juin 2021)

Le grimpeur Robert Beauchamp se prépare à recueillir les cônes des branches supérieures d'un pin Ponderosa en Californie, dans la forêt d'État de Boggs Mountain. Les graines récupérées par Beauchamp permettront de restaurer les forêts ravagées par les incendies et ainsi de compenser les émissions de carbone responsables du réchauffement planétaire.

PHOTOGRAPHIE DE Christie Hemm Klok, National Geographic

Après avoir voyagé plus de 9 300 km par bateau des États-Unis à la Guyane française, le télescope spatial James-Webb est installé dans une salle blanche en attendant le lancement. Avec sa technologie infrarouge, ce télescope s'apprête à nous offrir une vue imprenable sur les premiers jours de l'univers… à condition que son lancement prévu aux alentours du 22 décembre se passe sans accroc. En cas de problème, impossible de le réparer : le télescope sera stationné à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

PHOTOGRAPHIE DE Chris Gunn, NASA

Le 18 février, le rover Perseverance de la NASA a touché le sol du cratère de Jezero, sur la planète Mars, après avoir été déposé par l'étage de descente, baptisé Skycrane. L'un des principaux objectifs de Perseverance est de collecter des échantillons de roche et de poussière pour les envoyer sur Terre. Si les microbes martiens ont un jour existé, les échantillons de Perseverance pourraient dissimuler leurs fossiles.

PHOTOGRAPHIE DE NASA, JPL Cal-tech

L'hélicoptère Ingenuity a lui-même capturé son ombre alors qu'il se trouvait à trois mètres au-dessus de la surface martienne lors de son premier vol. À ce jour, le petit hélicoptère a réalisé plus d'une dizaine de survols du terrain que Perseverance s'apprête à explorer.

PHOTOGRAPHIE DE NASA

Recueillie par la sonde Hayabusa2 de l'Agence d'exploration aérospatiale japonaise, la matière primitive de l'astéroïde Ryugu se trouve désormais à l'Extraterrestrial Sample Curation Center de Sagamihara, au Japon. Les scientifiques espèrent que cet échantillon les aidera à percer les secrets de la formation des planètes et peut-être même de la Terre. De son côté, la sonde poursuit sa mission et devrait rencontrer un autre astéroïde à l'horizon 2031.

PHOTOGRAPHIE DE Noriko Hayashi, National Geographic

Le 11 juillet dernier, le milliardaire Richard Branson, deux pilotes et trois passagers se sont élevés à plus de 80 km d'altitude, dépassant ainsi la frontière de l'espace selon la définition américaine, à bord d'une navette opérée par Virgin Galactic. Fondée par Richard Branson, la société est l'une des nombreuses entreprises engagées dans une nouvelle course à l'espace visant à offrir quelques minutes d'apesanteur à des passagers fortunés et des scientifiques.

PHOTOGRAPHIE DE Virgin Galactic
Nine days after Branson, Amazon founder Jeff Bezos popped open some champagne to celebrate his own jaunt to the edge of space. He and three fellow passengers flew more than 62 miles above Earth’s surface aboard New Shepard, the suborbital rocket operated by Bezos’s company Blue Origin.
PHOTOGRAPHIE DE Blue Origin

Le 2 février, SpaceX procédait au lancement de sa fusée Starship Serial Number 9 (SN9) pour un test de vol à haute altitude. Malgré le destin explosif de SN9 pendant sa phase d'atterrissage, SpaceX est parvenue à poser un prototype ultérieur au mois de mai. Starship sera la plus grande fusée jamais construite et devrait être entièrement réutilisable.

PHOTOGRAPHIE DE Image reconstituée de John Kraus

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Espace
Perseverance : un an après son arrivée sur Mars, le robot de la NASA relève tous les défis
Sciences
Pfizer prolonge les essais cliniques de son vaccin pour les enfants de moins de 5 ans
Sciences
Voici les 10 dinosaures les plus incroyables découverts en 2021
Sciences
Qu'est-ce qu'une extinction de masse ?
Espace
Vie sur Mars : Perseverance a prélevé son premier échantillon

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.