Sept destinations alternatives pour éviter la foule en 2024

De la Slovénie au Mozambique en passant par la Bosnie-Herzégovine, évitez les foules de vacanciers et les conséquences du tourisme de masse en partant à la découverte de ces destinations inoubliables.

De Sunny Fitzgerald
Publication 9 janv. 2024, 11:36 CET
if-then-destinations-venice

Les touristes abondent sur la place Saint-Marc à Venise. Pour contribuer à la protection des sites populaires et atténuer les lourdes conséquences du surtourisme, l'une des méthodes les plus simples est de sortir des sentiers battus en optant pour d'autres destinations.

PHOTOGRAPHIE DE Rocco Rorandelli, Terraproject, co, Redux

L’année 2023 a marqué le grand retour des voyages après plusieurs années de calme dues à la pandémie de COVID-19, avec un nombre de réservations très proche des niveaux enregistrés avant 2020, selon une récente enquête de Prosper Insights & Analytics. De nombreuses destinations ont cependant connu des difficultés à gérer cet afflux accru de touristes, ce qui a mené certains gouvernements à prendre des mesures drastiques destinées à limiter le nombre de visiteurs, telles que la création ou l’augmentation de taxes de séjour, des campagnes visant à décourager la venue des visiteurs, ou encore des limitations de nombre de visiteurs quotidiens dans les lieux les plus populaires.

Lors de votre prochain voyage, pour contribuer à atténuer la pression exercée par le tourisme de masse, choisissez de sortir des sentiers battus en optant pour des destinations alternatives qui, bien que moins populaires, sont tout aussi époustouflantes.

 

POUR ÉVITER VENISE, ALLEZ DÉCOUVRIR LJUBLJANA

Ljubljana, en Slovénie, est une excellente alternative à Venise si vous êtes à la recherche de canaux romantiques pour votre prochain voyage.

PHOTOGRAPHIE DE Matthew Williams-Ellis, Robert Harding, Nat Geo Image Collection

Ce n'est pas un secret : le tourisme de masse constitue un problème important pour Venise et ses habitants. Chaque jour, environ 60 000 visiteurs arrivent dans cette ville fragile et emblématique, transformant le visage de celle qui méritait autrefois le surnom de La Sérénissime. Les foules, les canaux surchargés, les écosystèmes endommagés, les loyers en nette augmentation et le remplacement des boutiques d’artisans authentiques par des magasins de souvenirs bon marché ont radicalement bouleversé la qualité de vie au sein de la « cité flottante ». Chaque année, un millier de Vénitiens décident de quitter l’emblématique ville italienne, qui a récemment échappé de justesse à une inscription au Patrimoine mondial en péril de l’UNESCO grâce à ses nouvelles mesures de lutte contre le surtourisme. Si vous aimez Venise et souhaitez contribuer à sa préservation, la meilleure solution est de choisir, pour cette fois, une autre destination pour vos vacances.

De l’autre côté de la frontière, en Slovénie, les paisibles collines ondulantes de la région viticole de Brda n’attendent que d'être découvertes. Surnommée la « Toscane slovène », elle offre des panoramas à couper le souffle, une hospitalité inoubliable, une nourriture et des vins décadents qui n’ont rien à envier à leurs équivalents italiens, et une magnifique architecture médiévale. Et tout ça, sans les foules de touristes. Si les canaux constituent un élément indispensable de votre prochain voyage, dirigez-vous vers l’ouest, jusqu’à Ljubljana. Vous pourrez naviguer librement sur la rivière qui serpente à travers le cœur de cette capitale verte et accueillante.

 

POUR ÉVITER LA CÔTE D’ANDAMAN, ALLEZ DÉCOUVRIR LE MOZAMBIQUE

Gauche: Supérieur:

Des touristes observent le coucher de soleil au point de vue de Pee Pee sur l'île de Ko Phi Phi, une destination de plus en plus populaire.

PHOTOGRAPHIE DE Sergi Reboredo, VWPics, Redux
Droite: Fond:

La côte mozambicaine de l'océan Indien, moins visitée, offre de profiter du soleil, du sable et du calme.

PHOTOGRAPHIE DE Michael Fay, Nat Geo Image Collection

La Thaïlande abrite certaines des plus belles plages du monde. Leur popularité a cependant un prix : les plages emblématiques de la mer d’Andaman, telles que celles de Phuket et de Koh Phi Phi, ont tellement attiré l’attention des touristes que l’environnement naturel et le mode de vie local en ont été profondément affectés, et ce de manière potentiellement irréversible.

Si les vacances sont pour vous synonymes de soleil et de sable, le Mozambique est une alternative parfaite pour votre prochain voyage. Situé au bord de l’océan Indien, ce pays d’Afrique australe possède plus de 2 500 kilomètres de côtes sublimes, dont une grande partie demeure incroyablement bien préservée. Découvrez les différentes îles de ses archipels, faites de la plongée dans ses eaux pures, ou pour faire plus simple, reposez-vous sur une plage isolée avec un bon livre en profitant de la douce brise de l’océan sur votre peau.

 

POUR ÉVITER LE PACIFIC CREST TRAIL, ALLEZ DÉCOUVRIR LE JORDAN TRAIL

Gauche: Supérieur:

Le Pacific Crest Trail (PCT) est une destination très prisée des amateurs de grande randonnée.

PHOTOGRAPHIE DE Thomas Patterson, The New York Times, Redux
Droite: Fond:

Pour davantage de solitude, lancez-vous plutôt dans la traversée du Jordan Trail, en Jordanie.

PHOTOGRAPHIE DE Lutz Jaekel, Laif, Redux

Si vous êtes à la recherche d’un long sentier où partir faire une introspection en solo à la manière de Cheryl Strayed, personnage incarné par Reese Witherspoon dans le biopic Wild, le Pacific Crest Trail, celui-là même que la jeune femme a parcouru, risque fort de vous décevoir. L’augmentation spectaculaire du nombre de randonneurs met désormais en péril le magnifique environnement naturel à l’origine de la popularité de ce sentier, qui s’étend sur plus de 4 200 kilomètres à travers l’ouest des États-Unis.

Pour protéger cet espace naturel emblématique, les aventuriers en quête de solitude peuvent se lancer dans la traversée du Jordan Trail, un sentier mythique de 650 kilomètres ouvert en 2015 qui traverse toute la Jordanie, de Pétra à la mer Rouge. Au fil de cette traversée aux nombreux défis physiques, vous découvrirez des paysages à couper le souffle et parcourrez pas moins de cinquante-deux communautés ainsi qu’une grande variété de terrains. Si les 650 kilomètres de ce sentier ne vous suffisent pas, vous pouvez toujours franchir la frontière jusqu'aux territoires palestiniens et vous lancer dans la grande randonnée de Masar Ibrahim al-Khalil. (Pensez toutefois à consulter les recommandations gouvernementales avant toute réservation de voyage en Jordanie et au Proche-Orient.)

 

POUR ÉVITER BANFF, ALLEZ DÉCOUVRIR YOHO

Gauche: Supérieur:

La beauté du parc national de Banff est indéniable, tout comme la foule de voyageurs qui s'y rendent chaque année.

PHOTOGRAPHIE DE Silke Reents, VISUM, Redux
Droite: Fond:

Pour un voyage en pleine nature plus calme et responsable, allez observer la faune sauvage du parc national de Yoho, en Colombie-Britannique.

PHOTOGRAPHIE DE Frank Heuer, Laif, Redux

Dignes d’une carte postale, les pics des Rocheuses canadiennes et les lacs glaciaires du parc national de Banff ont tout pour plaire. Cette destination d’aventures en plein air située dans la province d’Alberta attire un grand nombre de visiteurs chaque année : près de trois millions rien qu’entre avril et septembre.

Pour éviter les foules de touristes qui se ruent dans le parc national de Banff, envisagez d’aller communier avec la nature au cœur des paysages inoubliables du parc national de Yoho, en Colombie-Britannique. Vous pourrez y faire de la randonnée, des balades en raquettes, observer la faune et les orchidées sauvages, faire du kayak sur le sublime lac Emerald, nommé ainsi en raison de son éclatante couleur émeraude, et explorer les fossiles encastrés dans les schistes de Burgess, tout ça sans vous heurter à des bus remplis de touristes.

 

POUR ÉVITER BALI, ALLEZ DÉCOUVRIR RAJA AMPAT

Gauche: Supérieur:

L'île de Bali est de plus en plus envahie par les touristes.

PHOTOGRAPHIE DE Mikel Bilbao, VWPics, Redux
Droite: Fond:

Optez pour l'une des milliers d'autres îles qui composent l'archipel indonésien, comme les îles calcaires de Raja Ampat.

PHOTOGRAPHIE DE Tim Lamán, Nat Geo Image Collection

Longtemps vénérée comme un sanctuaire spirituel important, Bali est désormais envahie par des vacanciers, instagrameurs, yogis et surfeurs venus du monde entier. L’augmentation intense du nombre de touristes a provoqué une hausse des prix, des foules, une pression sur les ressources naturelles, un nombre important d’incivilités et, par conséquent, une baisse de la qualité de vie aussi bien pour les habitants que pour les visiteurs de Bali.

Bien que l’île indonésienne abrite encore quelques coins tranquilles, nous vous recommandons de laisser les hordes de vacanciers derrière vous et de partir à la découverte des autres merveilles du pays. L’Indonésie regroupe des milliers d’îles, il n’est pas donc nécessaire de quitter l’archipel pour trouver une alternative inoubliable. Avec leurs plages idylliques de sable blanc et leurs sublimes récifs, les îles Raja Ampat sont un véritable paradis sur terre. Que vous soyez amateur de plongée sous-marine, de promenade dans la jungle, d’observation d'oiseaux tropicaux, ou que vous ayez simplement envie d’un lieu paisible où vous détendre, vous trouverez sur ces îles toute la sérénité dont vous rêver, sans les inconvénients de la foule.

 

POUR ÉVITER LE LAGON BLEU ISLANDAIS, ALLEZ DÉCOUVRIR LES BAINS NATURELS DE MYVATN

Gauche: Supérieur:

Les bains thermaux du Lagon bleu constituent l'une des destinations les plus prisées d'Islande.

PHOTOGRAPHIE DE Erika Skogg, Nat Geo Image Collection
Droite: Fond:

Sortez des sentiers battus et rendez-vous aux bains naturels de Mývatn pour profiter de sources chaudes plus tranquilles.

PHOTOGRAPHIE DE Max Galli, Laif, Redux

Si vous êtes à la recherche d’une source thermale ou d’une destination photogénique pour prendre vos plus beaux clichés, l’Islande a ce tout qu’il vous faut, et ce bien au-delà du Lagon bleu. Ce pays de glace et de feu abrite d’innombrables ruisseaux, sources, rivières et lacs qui constituent des cadres incroyablement relaxants pour faire trempette.

Grâce aux bains naturels de Mývatn, dans le nord de l’Islande, vous pourrez profiter d’une eau turquoise tout en échappant aux touristes. En voyageant plus loin, vous pourrez non seulement vous baigner dans des piscines bien moins bondées, mais vous aurez aussi plus de chances d’apercevoir une aurore boréale.

Les voyageurs plus aventureux peuvent entreprendre d’accéder aux sources géothermiques situées à l’intérieur des grottes de Grjotagja, un lieu si magique qu’il est apparu dans un épisode de la série Game of Thrones, ou encore aux sources chaudes de Reykjadalur, à seulement une heure au sud-ouest de la capitale Reykjavik.

 

POUR ÉVITER DUBROVNIK, ALLEZ DÉCOUVRIR LA BOSNIE-HERZÉGOVINE

Gauche: Supérieur:

La ville historique de Dubrovnik est menacée par un tourisme de masse de plus en plus important.

PHOTOGRAPHIE DE Dorothea Schmid, Laif, Redux
Droite: Fond:

Aventurez-vous en Bosnie-Herzégovine pour visiter le Vieux pont, un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

PHOTOGRAPHIE DE Jonathan Irish, Nat Geo Image Collection

Sous la pression des trois grands coupables du tourisme de masse que sont les bateaux de croisière, les vols low cost, et le succès de Game of Thrones, la ville historique de Dubrovnik, située au bord de la mer en Croatie, a été contrainte de prendre des mesures strictes afin de limiter le nombre de visiteurs quotidiens et ainsi, tout comme Venise, conserver sa place au sein de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les touristes de courte période (dont certains ne restent que quelques heures) envahissent la ville en masse, occupent l’espace et utilisent les ressources, et ce en ne contribuant que très peu à l’économie locale.

Pendant que la Croatie applique ses mesures de régulation du tourisme, envisagez de vous diriger vers le nord à la découverte de sa voisine à la culture diverse et à l’histoire intrigante : la Bosnie-Herzégovine. L’absence de littoraux dans ce pays des Balkans est largement compensée par l’hospitalité chaleureuse de ses habitants, ses innombrables sentiers de randonnée et de ski, et par une variété d’influences culturelles – austro-hongroises, ottomanes et islamiques – que vous pourrez voir se refléter dans l’architecture, la cuisine, la musique et le mode de vie local.

Sunny Fitzgerald est une journaliste indépendante spécialisée dans les voyages responsables. Elle écrit aussi pour Lonely Planet et le magazine Kama`aina. Suivez-la sur Instagram.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.